Des élus aiglons veulent des aménagements à Mobilis

TransportsQuatre partis sur cinq ont écrit à la Communauté tarifaire vaudoise (CTV). Ils se plaignent notamment de l’augmentation drastique du coût de l’abonnement annuel de bus.

Depuis l'entrée en vigueur du réseau Mobilis en décembre dernier, l'abonnement annuel adulte pour le bus communal est passé de 250 à 660 francs.

Depuis l'entrée en vigueur du réseau Mobilis en décembre dernier, l'abonnement annuel adulte pour le bus communal est passé de 250 à 660 francs. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils n’ont pas tous adopté la même démarche. Mais quatre mouvements politiques aiglons, représentant plus de 80% du plénum, ont tous pointé l’augmentation drastique des tarifs du bus communal (ligne 140).

Dans un premier temps, trois partis, à l’instigation du PS local, ont écrit au président de la Communauté tarifaire vaudoise (CTV) des transports publics. Avec copie à la conseillère d’Etat Nuria Gorrite. Sans remettre en question le réseau Mobilis, ils en dénoncent «certains effets pervers». Quelques jours plus tard, l’UDC Aigle – qui, il y a quelques mois, a déposé un postulat en ce sens, adopté à l’unanimité du Conseil communal – a également envoyé un courrier à la CTV. L’Entente aiglonne, quant à elle, a décidé de son côté d’attendre la réponse municipale au postulat.

De 250 à 660 francs

Depuis l’introduction de Mobilis dans le district d’Aigle en décembre 2016, l’abonnement annuel adulte 2e classe pour une zone (Aigle en compte deux) est passé de 250 francs à 660 francs. Pour les retraités, il est aujourd’hui de 600 francs, 200 avant Mobilis. Pour les enfants et jeunes jusqu’à 25 ans, il a grimpé de 170 à 423 francs.

Devant ces hausses drastiques, la Municipalité d’Aigle a pris des mesures importantes. La Commune rembourse la moitié de l’augmentation de l’abonnement adulte durant une année, deux ans pour les retraités et les moins de 25 ans. Le postulat déposé par l’UDC propose «de pérenniser ce remboursement après les deux premières années, notamment pour les familles modestes et les écoliers. Ou encore de créer un abonnement uniquement pour le bus communal 140.»

Dans leurs courriers à la CTV, les partis aiglons demandent à ses responsables «de repenser les tarifs de notre bus communal». Par exemple «en réduisant le prix de l’abonnement annuel, voire en créant un sous-abonnement spécifique pour la population aiglonne qui emprunte la ligne 140». Autre proposition: «étendre la validité du ticket ou adapter les cartes journalières».

Les partis envisagent une rencontre qui inclurait aussi les autorités politiques aiglonnes. «Nous saluons la démarche citoyenne. Mais nous attendons d’avoir plus de recul sur cette expérience, disons une année, avant de pouvoir analyser les flux et les recettes et nous repositionner», analyse le syndic Frédéric Borloz.

«Sur l’éventualité d’un abonnement spécifique pour une ligne, d’une baisse de tarif ciblée sur une zone ou d’une modification du zonage, nous devrons en principe répondre par la négative», annonce Jérôme Michel, responsable opérationnel de la CTV. «Le même principe de zonage et de grilles tarifaires doit s’appliquer et s’applique à toutes les régions qui utilisent le réseau Mobilis, soit tout le canton, à l’exception du Pays-d’Enhaut», étaie le responsable.

Et de préciser que «les collectivités financent en partie les coûts des transports publics et les clients le reste, via les titres de transport». Les communes ont donc toute latitude pour alléger la charge, comme le fait donc Aigle, mais aussi Nyon et Montreux entre autres.

Pétition en vue

«Nous attendons formellement les réponses écrites et précises des responsables de la Communauté tarifaire. En fonction de leur teneur, nous envisagerons d’autres moyens d’action. Comme par exemple le lancement d’une pétition», annonce Claudio Mariano, président du PS aiglon. Une initiative «qui pourrait en effet être tout à fait adaptée à la situation», renchérit François Deladoey, chef de groupe UDC. (24 heures)

Créé: 15.05.2017, 09h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...