Un moniteur de ski chinois glisse à Villars

TourismeZhibo Zhang, 20 ans, est arrivé ce dimanche dans la station. Dans son sillage, les skieurs de l’Empire du Milieu sont attendus sur nos cimes

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Derrière son masque de ski, Marc-Henri Duc scrute les virages serrés que Zhibo Zhang, corps longiligne, combinaison rouge et casque assorti, enchaîne sur les pistes de Villars. «Franchement, je ne m’attendais pas à ce qu’il skie aussi bien», souffle le directeur de l’Ecole suisse de ski de Villars.

Agé de 20 ans, Zhibo Zhang est le plus jeune des huit profs de ski chinois qui dévaleront nos pentes cet hiver. Sélectionnés dans le cadre d’une opération menée par Suisse Tourisme et Swiss Snowsports, les moniteurs resteront jusqu’en mars dans notre pays. Dans leur sillage, les responsables de stations suisses espèrent que les skieurs chinois, encouragés par la perspective de pouvoir suivre des cours dans leur langue, opteront pour nos cimes au moment de partir en vacances de neige.

«Ces moniteurs seront des ambassadeurs pour le ski dans notre pays. La Chine n'a, certes, pas de culture de la glisse, mais les stations commencent à se développer là-bas. Le potentiel est grand, il faut être prêts à accueillir ces skieurs», analyse Pierre Besson, directeur de Télé Villars-Gryon.

Ce dimanche matin, sur la neige soufflée par les canons, Zhibo Zhang, a participé au cours donné par Frédéric Dupont, qui forme les moniteurs de l’école suisse de ski:«On m'a dit qu'il se débrouillait bien et passait partout», relate l'instructeur juste avant la première descente.

Effectivement, le jeune homme ne dépareille pas dans le groupe des dix futurs moniteurs qui suivent la leçon. «J’ai commencé à skier à l’âge de 7 ans, explique-t-il dans un anglais hésitant. J’ai donné des cours pendant trois ans en Chine et un an au Japon. Dans mon pays, il y a de plus en plus d’endroits où on peut skier, même si c’est un peu cher. Ce qui change ici? Les montagnes sont beaucoup plus hautes!» rigole Zhibo Zhang avant de repartir à l’assaut d’une piste bleue. (24 heures)

Créé: 15.12.2013, 19h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...