Aigle devient vitrine du rock local

FestivalAvec une affiche relevée, l’Aigl’In confirme son statut de vitrine pour l’abondante production locale en musiques actuelles.

Les Bâlois de Lovebugs seront en tête d'affiche de l'Aigl'In, samedi 10 juin à 22 h. Image: Tabea Hüberli

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le petit festival qui monte ne doit pas son ascension au hasard. Gratuit, estampillé 100% du cru, tant au niveau de la production musicale (chablaisienne et suisse) que des stands (tenus par les sociétés locales), le festival Aigl’In Music s’est forgé une identité au fil de ses premières éditions. Une scène pro, où l’on a vu défiler (gratuitement) Kadebostany, Pegasus, Stevans ou encore Nickless a fait le reste et confère au rendez-vous une aura qui lui vaut d’être courtisé par de nombreuses formations.

Pour composer la 4e cuvée, les organisateurs ont donc pu se payer le luxe de piocher dans les dossiers pour composer une affiche à 80'000 francs, dotée de noms connus loin à la ronde. A commencer par sa tête, Lovebugs, groupe dragué de longue date par l’organisation et qui lancera sa tournée 2017 à Aigle.

Les neuf autres formations attendues les 9 et 10 juin ne sont pas en reste: «Leurs noms ne vous disent peut-être rien, mais si vous entendez leurs morceaux, vous les reconnaîtrez», se marre le président Marc-Olivier Drapel en activant sa playlist. Les notes de Climax, Macaô, Take me Home, Rocket Van, Sonic Ravens, Rolling With Edward, The Souls ou encore Polar Circles sonnent en effet connu aux oreilles régulièrement branchées sur les canaux musicaux de la FM. Preuve que le rock prolifère plutôt bien au pays du jodel. (24 heures)

Créé: 16.03.2017, 21h12

Infos

Aigl’In Festival gratuit, les 9 et 10 juin dans la cour du Collège des Ormonts. www.aiglinmusic.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...