Un aménagement au réseau Mobilis consenti

AigleLa Communauté tarifaire (CVT) vaudoise devrait apporter l’an prochain un changement dans le zonage de la commune.

L'augmentation du prix de l'abonnement annuel du bus communal est l'un des points de désaccord.

L'augmentation du prix de l'abonnement annuel du bus communal est l'un des points de désaccord. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une réunion importante s’est déroulée début juillet à Aigle à l’instigation des dirigeants de la Communauté tarifaire vaudoise (CVT). Les responsables de Mobilis, réseau actif dans le district depuis le 11 décembre, avaient convié la Municipalité, le Canton et les Transports publics du Chablais. Mais pas de représentants des partis politiques aiglons. «Ce que je regrette», indique Claudio Mariano, président du Parti socialiste local. Pour mémoire, la section avait initié l’envoi commun d’un courrier avec le PLR et Alternatives - les Verts. L’UDC, qui a aussi déposé un postulat, en avait fait de même; séparément. Dernier parti en lice, l’Entente aiglonne a décidé d’attendre la réponse municipale au postulat.

Les élus reprochent l’augmentation drastique des tarifs de l’abonnement annuel du bus communal depuis l’introduction de Mobilis. Pour rappel, l’abonnement annuel adulte 2e classe pour une zone (Aigle en compte deux) est passé de 250 francs à 660 francs. Pour les retraités, il est aujourd’hui de 600 francs, 200 avant Mobilis. Pour les enfants et jeunes jusqu’à 25 ans, il a grimpé de 170 à 423 francs.

Le ticket horaire coûte 3.20 francs aller-retour, 4.40 francs précédemment mais pour un aller simple. «Dans les faits c’est moins cher, mais avant le ticket quotidien n’était pas limité dans le temps. Essayez de faire vos courses dans la zone commerciale d’Aigle en partant de la place du Marché et en revenant le tout en une heure. Vous me donnerez des nouvelles…», s’emporte le chef du PS aiglon.

La Municipalité d’Aigle a décidé rapidement après l’introduction de Mobilis dans le district que la Commune rembourserait la moitié de l’augmentation de l’abonnement adulte durant une année, deux ans pour les retraités et les moins de 25 ans. Le postulat de l’UDC demande à pérenniser cette mesure.

Meilleur zonage

«En ce qui concerne les tarifs, appliqués à toute la communauté vaudoise, nous n’entrons bien sûr pas en matière. Il appartient aux communes de participer ou non à l’effort financier. Comme le fait Aigle ou Nyon. Autres exemples, Montreux offre 300 francs par an à tous les usagers et Vevey participe à hauteur de 15% pour l’abonnement annuel junior», déclare Jérôme Michel responsable opérationnel de la CTV.

Par ailleurs, le plan des zones ne sied pas aux représentants du citoyen aiglon. Avec notamment le quartier de Fontaney qui fait partie d’une autre zone que celle du reste de la localité. D’où la nécessité pour ses habitants de contracter deux abonnements (ou deux billets à la journée). L’organisme a ici accepté de discuter du zonage et s’apprêterait à prendre une mesure très concrète. «Nous avons réfléchi à un possible aménagement pour l’arrêt Fontaney qui ne fait pas partie de la zone d’Aigle-Centre, la 80, mais de la zone Aigle-Leysin, la 141. Cette halte devrait finalement faire partie des deux zones. La décision pourrait être prise en juin ou décembre 2018», poursuit le cadre de la CTV.

Cette concession importante si elle est finalisée va permettre de nourrir la réflexion de la Municipalité quant à la réponse au postulat de l’UDC et les mesures à prendre. «Elle portera notamment sur l’effort financier consenti par la Commune. Faut-il le pérenniser, le renforcer? Trop tôt pour le dire. D’ici à la fin de l’année, l’exécutif rendra sa décision et la communiquera au Conseil communal», résume Frédéric Borloz, syndic d’Aigle. (24 heures)

Créé: 17.07.2017, 08h54

Articles en relation

Des élus aiglons veulent des aménagements à Mobilis

Transports Quatre partis sur cinq ont écrit à la Communauté tarifaire vaudoise (CTV). Ils se plaignent notamment de l’augmentation drastique du coût de l’abonnement annuel de bus. Plus...

Aigle: un abonnement de bus jusqu'à trois fois plus cher

Transports L’UDC demande un effort supplémentaire à l’Exécutif pour alléger la hausse importante des tarifs suite à l’arrivée de Mobilis Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...