Bus 201, le Conseil communal de Villeneuve prend la main

Ligne VMCVLa création d’une ligne aérienne de contact pour prolonger le bus VMCV jusqu’au futur hôpital de Rennaz a fait l'objet d'une résolution, quasi unanime.

La ligne 201 des VMCV se termine place de la Gare de Villeneuve. Elle sera prolongée pour rejoindre l'Hôpital Riviera Chablais fin 2018.

La ligne 201 des VMCV se termine place de la Gare de Villeneuve. Elle sera prolongée pour rejoindre l'Hôpital Riviera Chablais fin 2018. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La construction de l’Hôpital Riviera Chablais à Rennaz s’accompagne d’aménagements routiers nécessaires pour permettre à la population de s’y rendre en transports publics. Principalement par le prolongement de la ligne 201 des VMCV (Vevey-Montreux-Chillon-Villeneuve).

De son terminus actuel – place de la Gare de Villeneuve –, le bus empruntera la rue des Remparts pour rejoindre la route cantonale; avec la création d’une nouvelle ligne de contact aérienne, solution privilégiée par l’entreprise de transports. Le tracé, la ligne aérienne et leurs conséquences sur la circulation et le bâti existant ont été au cœur d’une séance d’information qui a réuni le mois dernier près de 300 habitants, dont ceux de la rue des Remparts (24 heures du 17 février).

Jeudi soir lors de la séance du Conseil communal le débat est revenu sur le tapis. Aurélien Clerc (PLR) a interpellé la Municipalité sur l’avancée du dossier, sachant que le prolongement doit être effectif fin 2018, l’ouverture de l’hôpital étant agendée à avril 2019. «Nous demeurons très actifs et gardons le contact avec les VMCV et le Canton, dit la syndique Corinne Ingold. Mardi encore, nous avons rencontré la direction des VMCV. Nous avons fermement demandé si des technologies alternatives pouvaient être proposées afin d’éviter qu’une ligne aérienne soit construite.»

La situation parait sur ce point figée. Directeur de l’entreprise, Daniel Monnet avait expliqué lors de la séance de février que les technologies actuelles ou en développement dans le domaine des bus électriques n’étaient pas assez abouties. De surcroît, l’entreprise «n’avait pas la logistique, la capacité, les moyens financiers et les ressources humaines» pour y faire face en l’état.

38 voix pour, une contre

Argumentaire insuffisant pour le Conseil communal. «La technique des lignes aériennes de contact pour trolleybus ne correspond pas aux attentes de modernité, de discrétion, de flexibilité aux abords d’une route cantonale au cœur de notre bourg», indique Nicolas Riesen pour le groupe PLR dans un texte de résolution. L’élu prône «une solution transitoire, la finalité étant de doter la ligne d’un bus électrique.»

Par 38 voix pour, une contre, le parlement a accepté cette résolution non contraignante mais qui incite la Municipalité à prendre toutes les dispositions en ce sens. «Nous allons continuer à nous battre», conclut Corinne Ingold. (24 heures)

Créé: 17.03.2017, 12h02

Le 210 a toute son utilité

Outre la ligne 201, un autre bus des VMCV couvre une partie de la commune de Villeneuve. Le 210, créé il y a quatre ans, relie la gare aux magasins situés dans la zone commerciale D. Chef du groupe PLR au Conseil communal, Aurélien Clerc avait lors d'une interpellation déposée il y a quelques semaines fait état du déficit d'exploitation de la ligne. Près de 400'000 francs en 2015, somme endossée par le Canton et les Communes.

Dès lors, l'élu questionnait la Municipalité pour «savoir si l'argent communal était investi de manière raisonnable et si la fréquentation de la ligne était effective». Ou encore si des modifications pouvaient être apportées pour réduire les coûts, améliorer la fréquentation, adapter le matériel roulant.

Dans sa réponse, l'exécutif se dit «convaincu que cette ligne répond à un besoin.» Et de communiquer les chiffres de fréquentation, laquelle est en constante augmentation. Concernant le parcours, une modification est à l'étude. Idem pour les horaires. Sur sa demande, la Municipalité a obtenu cette semaine le changement de véhicules. Plus petits, sans doute plus efficaces, ils coûteront aussi moins cher, quelques dizaines de milliers de francs par an. Le changement interviendra dès le mois de mai.
Toujours sur l'aspect financier, la Municipalité se veut rassurante et table sur des recettes en hausse avec l'ouverture d'un nouveau centre, la réhabilitation d'un autre actuellement fermé, et l'arrivée de nouveaux habitants à proximité.

Articles en relation

Le prolongement d'une ligne de bus fait débat à Villeneuve

Transports publics La ligne VMCV Vevey-Villeneuve sera allongée pour rallier le futur hôpital unique Riviera-Chablais à Rennaz. Le tracé pose problème. Plus...

Le bus VMCV passera bien par les «Remparts»

Transports publics Le tracé de la future ligne de bus entre la gare et Rennaz suscite des questions à Villeneuve. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...