Deux boxers mordent une joggeuse à Yvorne

ChablaisUne femme a été attaquée par deux boxers que leur propriétaire n'a pas pu maîtriser. Il a été interpellé le lendemain.

Image: Illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Situé au bas de la commune d’Yvorne, Versvey est prisé des promeneurs, des cyclistes ou encore des propriétaires de chien. Lundi, vers 17 h 45, la rencontre d’une coureuse et de deux molosses a manqué de virer au drame. Cette femme de 50 ans, domiciliée dans la région, effectuait son jogging lorsqu’elle s’est retrouvée nez à nez avec deux boxers. L’un des chiens l’a renversée et les deux animaux l’ont ensuite mordue à plusieurs reprises au niveau des jambes et d’un bras, relate la police cantonale. L’agression s’est déroulée à proximité de la voiture de la victime, qui a réussi à s’y réfugier. Elle a été conduite au CHUV par un proche pour y recevoir des soins. Le détenteur des boxers, lui, a quitté les lieux avec ses bêtes.

Il a pu être identifié et interpellé grâce aux investigations des maîtres-chiens de la brigade canine de la gendarmerie. L’homme, un Suisse d’une septantaine d’années domicilié dans la région, affirme ne pas être le propriétaire des chiens mais les détenir provisoirement. Il a été épinglé à plusieurs reprises par les services de l’Etat pour des faits similaires. Une interdiction de détenir des chiens lui avait été signifiée, décision qui fait actuellement l’objet d’un recours. Emmenés à la fourrière cantonale, les molosses seront soumis à une évaluation comportementale afin d’en déterminer la dangerosité. L’homme a été placé en détention provisoire pour une durée de 2 mois.

«Sur le territoire communal, les chiens doivent être tenus en laisse, et ce 24 heures sur 24»
Jean-Luc Chollat, syndic d'Yvorne

Selon le syndic, Edouard Chollet, ce type d’attaque reste rare à Yvorne, malgré la fréquentation par les promeneurs de la plaine du Rhône. «Il y a toutefois eu un cas à la fin de l’année dernière.» Dans la foulée, une lettre avait été adressée aux propriétaires de chiens de la commune pour leur rappeler les conditions d’hygiène mais aussi de sécurité. «Sur le territoire communal, les chiens doivent être tenus en laisse, et ce 24 heures sur 24. Et équipés d’une muselière si le cas l’exige», indique l’édile. ()

Créé: 17.02.2017, 16h02

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...