Onze immeubles en construction

Saint-LégierLe plus gros chantier immobilier de l’histoire du village a démarré. Lancé en… 2003, le projet prévoit la création de 150 logements en Granchamp.

Lancée le 4 juillet, la construction des onze nouveaux bâtiments durera 26 mois.

Lancée le 4 juillet, la construction des onze nouveaux bâtiments durera 26 mois. Image: DR/Photomontage

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Ce projet répond à un déficit de logements à louer dans notre commune. Il avait été présenté en 2003 déjà, avant l’établissement d’un plan partiel d’affectation en 2009. Il aura fallu trois syndics pour le réaliser», explique Alain Bovay, syndic de Saint-Légier. Les dernières oppositions ayant été levées par le Tribunal cantonal, la construction de onze immeubles de quatre étages en Granchamp, à côté de la gare, a démarré.

Lancé par la caisse fédérale de pension Publica, le projet immobilier le plus important de l’histoire du village prévoit la création de 150 appartements de 2,5 à 5,5 pièces principalement destinés à la location. Il devrait accueillir près de 300 nouveaux habitants dans la commune. «Nous avons pris en compte cette augmentation de la population lors de l’agrandissement du Collège de Clos-Béguin», glisse Alain Bovay. Le complexe abritera en outre une garderie et un parking souterrain.

Les bâtiments seront équipés de sondes géothermiques et de panneaux solaires selon les standards Minergie. L’eau chaude sera produite grâce à l’énergie solaire, qui couvrira aussi une partie de la consommation électrique des occupants. Des places et des cheminements piétonniers sont aussi prévus, le Conseil communal ayant accepté un crédit d’étude pour l’aménagement routier et paysager de la zone.

Part belle à la mixité

Le projet, dont le coût est estimé à 50 millions, est mené par l’entreprise générale Carignan SI SA à Romont et le bureau d’architecte Jordi & Partner AG à Berne. «Lors de la conception du projet, nous avons accordé une large importance à la mixité des futurs résidents toutes générations confondues», relève Christoph Gerber, responsable du service Immobilier de Publica. La location de surfaces à des cabinets médicaux et dentaires est actuellement à l’étude.

Le projet sera réalisé en trois étapes. Les premiers bâtiments pourront être occupés à l’automne 2019, alors que la fin des travaux est prévue en 2020. Si le projet a mis plus d’une décennie à se réaliser c’est qu’il s’est heurté à des oppositions – notamment celle de l’Association transport et environnement (ATE) – invoquant une trop forte dotation en place de stationnement par rapport aux logements, alors qu’une desserte ferroviaire se trouve à deux pas.

La commission communale chargée d’étudier le crédit d’études pour l’aménagement de l’espace public a craint, pour sa part, une trop forte augmentation du trafic dans le secteur englobant Grandchamp, les chemins des Cerisiers, du Porteau et de la Forestallaz. «Les aménagements routiers nécessaires pour réguler la circulation seront effectués durant les 26 mois que durera le chantier de Grandchamp», assure le syndic. Lequel se réjouit de pouvoir proposer dans un proche avenir des logements aux jeunes du village désirant s’y installer. (24 heures)

Créé: 15.07.2017, 10h16

La Coop débarque

Un autre projet immobilier verra le jour dans deux ans au centre du village, entre la route des Deux-Villages et la route des Areneys, en face du bâtiment scolaire, sur une parcelle où paissent encore les vaches.

Il prévoit la création d’un bâtiment qui abritera vingt appartements et des commerces, dont un magasin Coop. Un parking souterrain de 50 places, une place publique et une promenade au milieu de la parcelle qui permettra aux usagers d’évoluer hors de la route des Deux-Villages sont aussi prévus. Pour la Commune, il s’agit de créer un véritable centre du village.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...