Le PS et les Verts de Vevey se rangent derrière le candidat de la décroissance

VeveyIvan Luccarini sera le champion de toute la gauche pour tenter de conquérir le siège vacant à la Municipalité de Vevey.

Fort de son succès au premier tour, Yvan Luccarini bénéficiera du soutien de toute la gauche pour le second, agendé au 5 juillet.

Fort de son succès au premier tour, Yvan Luccarini bénéficiera du soutien de toute la gauche pour le second, agendé au 5 juillet. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Réuni en assemblée générale lundi, le PS, grand perdant du premier tour de l’élection complémentaire à la Municipalité de Vevey, a décidé de soutenir Yvan Luccarini. Le candidat de la décroissance, indépendant mais appuyé par Alternatives, est arrivé 3e dimanche avec près de 21% des voix. Son implication directe dans la victoire de la votation sur le projet PPA Savoie n’est sans doute pas étrangère à ce score. L’objecteur de croissance a même dépassé largement le candidat rose-vert, le socialiste Pierre Butty (15,22%), favorable à Savoie.

«Si des éléments du programme d’Yvan Luccarini peuvent s’avérer particuliers, il n’en reste pas moins que des points de convergence sont importants entre lui et nous. Notamment ceux qui concernent l’écologie de manière générale, précisément la mobilité douce en ville de Vevey», déclare Isabel Jerbia, la présidente de campagne du PS. «Les Verts partagent l’analyse. Yvan Luccarini est le plus écolo des candidats en lice (ndlr: les autres étant Jérôme Christen et Patrick Bertschy ), note Clément Tolusso. Nous le soutenons sans réserve.»

Meilleur score de la gauche
«Je suis satisfait que la logique l’emporte et que le principe du vote utile se reporte au deuxième tour sur moi, vu que j’ai réalisé le meilleur score de la gauche. Si mon discours peut paraître radical pour certains, on peut se rapprocher sur beaucoup de points. La décroissance, par exemple, met en avant, comme premier principe, la lutte contre les inégalités sociales», explique Yvan Luccarini.

Lors du débat, la trentaine de socialistes présents – dont les trois municipaux – ont aussi examiné l’éventualité de soutenir le candidat centriste Jérôme Christen (Vevey Libre), engagé professionnellement dans la promotion des énergies renouvelables. Une courte majorité «a rapidement écarté cette piste», poursuit Isabel Jerbia. «Jérôme Christen s’est montré trop virulent à l’encontre de la Municipalité, tirant à boulets rouges sur elle. C’est ce qui est ressorti des discussions.»

«C’est la décision d’une partie du PS et c’est son affaire. Je n’ai pas à la commenter. Je sais que je pourrai bénéficier dans les urnes du vote de certains d’entre eux», estime Jérôme Christen.

Outre la volonté d’écarter le fondateur de Vevey Libre, la gauche «unie» veut absolument faire barrage à Patrick Bertschy. Le candidat PLR représente également l’UDC et le PDC local, alors que les responsables du PDC Vaud appellent de leur côté à voter Jérôme Christen; également soutenu par les Vert’libéraux et le PBD.

Enfin, l’éventualité de relancer un candidat «maison» a également été évoquée par des militants PS. Là encore, cette possibilité a été balayée. Candidat malheureux du premier tour, Pierre Butty a refusé de se représenter. Soucieux de ne pas griller une deuxième cartouche, le PS n’a pas non plus envisagé de lancer un nouveau papable pour le second tour, se réservant pour la difficile campagne 2016 à venir.

Le second tour se déroulera le 5 juillet. Il mettra donc aux prises trois candidats: Jérôme Christen, arrivé en tête avec près de 28% des suffrages, Patrick Bertschy, deuxième (plus de 24%), et Yvan Luccarini. (24 heures)

Créé: 16.06.2015, 17h25

Les trois candidats encore en lice au deuxième tour

Jérôme Christen (Vevey Libre).

Patrick Bertschy (PLR/UDC/PDC).

Yvan Luccarini (Gauche unie).

Commentaire

La gauche veut écarter Christen en lançant en même temps l’opération «tout sauf Bertschy»

Violemment giflé dimanche par les Veveysans, le PS – majoritaire à l’Exécutif – a décidé de soutenir Yvan Luccarini. Ce même Luccarini a été un des fers de lance de la victoire dimanche de la votation contre le PPA Savoie; un projet municipal défendu très mollement par les socialistes et leurs trois édiles. C’est dire si cette unité de façade de la gauche rassemblée autour d’Yvan Luccarini pourrait avoir de la peine à convaincre. On imagine en effet difficilement voir les socialistes se ranger comme un seul homme derrière l’objecteur de croissance. Même si certains ont privilégié au premier tour ce vote défouloir et contestataire. Yvan Luccarini prône des «changements radicaux» en matière de consommation, de production et de dépenses (sic), et défend autant que faire se peut le principe de la «gratuité». Derrière le soutien de la gauche au héraut de la décroissance se cachent en fait deux stratégies. Celle, à peine voilée, d’écarter le gêneur Jérôme Christen, patron d’un Vevey Libre très virulent à l’égard de la Municipalité. Et celle clairement annoncée du tout sauf Bertschy, le vilain petit canard PLR soutenu par l’UDC et le PDC. Le PS nourrissant aussi le secret espoir de voir les voix du centre s’éparpiller entre l’ancien radical et le chef de file du PLR veveysan. Ce qui ferait le jeu de son nouveau héros, et peut-être sauveur, Yvan Luccarini. (Christophe Boillat)

Articles en relation

C'est non au plan de quartier «Savoie» à Vevey

Votations Le plan de quartier «Avenue de Savoie» a été refusé par 2402 voix contre 2 109 Plus...

Une déchetterie provisoire mise en place à Vevey

Déchets Les travaux de la commission consultative sur les déchets à Vevey viennent de déboucher sur des mesures concrètes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les Suisses dindons de la farce du roaming, paru le 24 juin
(Image: Valott) Plus...