La route du Pont-de-Pierre s’est effondrée avant les travaux prévus

GlionLe tronçon a été fermé au trafic pour une durée de 4 à 5 mois. Le chantier a été avancé en avril. Il coûtera plus cher que prévu.

La méthode de soutènement qui avait prévue  devra être adaptée. Car l’effondrement de la route engendre des difficultés d’accès pour les machines de chantier.

La méthode de soutènement qui avait prévue devra être adaptée. Car l’effondrement de la route engendre des difficultés d’accès pour les machines de chantier. Image: Commune de Montreux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les travaux de consolidation de la route du Pont-de-Pierre étaient agendés en avril-mai prochains. Mais la chaussée s’est effondrée ces derniers jours. Conséquence, le chantier a été quelque peu avancé. L’entreprise mandatée se mettra à l’œuvre au début du mois d’avril pour une durée d’environ quatre à cinq mois. Durant cette période, la route sera complètement fermée à la circulation automobile et piétonne. Un cheminement piétonnier sera néanmoins rétabli au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Et un passage sera de toute façon créé sur le parcours de la course Montreux – Les Rochers de Naye, qui aura lieu le 2 juillet 2017.

Ces derniers mois, la Commune de Montreux avait mis en place une surveillance régulière du secteur concerné. Les déformations de la chaussée étaient visibles depuis plusieurs années, mais l’évolution des affaissements s’était accélérée l’an passé. C’est pourquoi ces travaux avaient été prévus dans un plan global de sécurisation des routes des hauts de la commune, dont le crédit de 2 millions de francs a été libéré par le Conseil communal en janvier. «Cette enveloppe globale doit nous permettre d’anticiper les interventions aux endroits présentant les plus grands risques, de manière à diminuer les coûts des travaux et éviter des contraintes plus importantes pour les usagers du domaine public», rappelle Christian Neu­komm, municipal.

En conséquence du sinistre qui s’est produit à la route du Pont-de-Pierre, la méthode de soutènement qui avait déjà été étudiée devra être adaptée. Car l’effondrement de la route engendre des difficultés d’accès pour les machines de chantier. Dès lors, le coût des travaux initialement estimé à 650'000 francs devrait augmenter. Le bureau mandaté pour l’étude des travaux de consolidation a été appelé à adapter le projet aux nouvelles conditions locales. Et des travaux de sondage ont d’ores et déjà été effectués pour connaître précisément l’emplacement des conduites d’eau potable qui alimentent la Riviera et Lausanne et procéder à leur remplacement . (24 heures)

Créé: 17.03.2017, 22h17

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Face à la concurrence étrangère et la chute des prix de l'électricité, l'industrie hydroélectrique suisse est à la peine. La question de son soutien sera au menu du Conseil national la semaine prochaine
(Image: Bénédicte) Plus...