Vevey compte deux nouveaux potagers urbains

Agenda 21Après le jardin du Potaclos, dix bacs ont vu le jour à la Guinguette et un espace didactique est prévu ce printemps à côté du Collège de Charmontey.

Huit familles et un bureau d’architectes feront fructifier les dix bacs en bois des Potagers de la Guinguette.

Huit familles et un bureau d’architectes feront fructifier les dix bacs en bois des Potagers de la Guinguette. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La vague du film Demain n’en finit pas de faire des émules. A Vevey, la Commune a pris les devants en 2015 en initiant le Potaclos, un potager urbain mis à disposition des résidents à la rue du Petit-Clos 3. L’Association Permaculture Riviera a ensuite vu le jour il y a quelques mois. Quelque 120 personnes ont fait le déplacement à sa soirée du 1er décembre avec des idées de jardin plein la tête.

Depuis quelques jours, ce sont les nouveaux Potagers de la Guinguette qui fleurissent derrière la gare, à quelques pas du Musée nest, sur une bande de terrain mise gratuitement à disposition par la Commune et avec la bénédiction de l’Agenda 21 local. Huit familles et un bureau d’architectes se sont engagés à entretenir dix bacs en bois de 1,2 m2 destinés à accueillir fruits, légumes et plantes aromatiques. «L’idée est de faire vivre ce nouveau quartier, en favorisant une cohésion sociale et en remplaçant du béton par de la verdure, explique Guillaume Christe, initiateur du projet. Cela concerne les bâtiments de Cœur de Ville, mais aussi des Bosquets voire ceux de l’autre côté de la Veveyse. La règle est d’être à moins de cinq minutes à pied», précise le physiothérapeute de 34 ans.

Ce dernier espère qu’il ne s’agit que d’un début: «La place à disposition dans la rue équivaut à un potentiel de 40 à 50 bacs. Si des demandes nous parviennent, nous reprendrons contact avec la Commune pour une extension. Elle s’est montrée extrêmement favorable au projet. L’investissement par famille pour un bac est d’environ 100 francs.»

Dans la même veine, la Ville a conclu une convention avec Permaculture Riviera pour un jardin didactique en bordure du Collège de Charmontey. Celui-ci est appelé de ses vœux par une partie du corps enseignant. Son inauguration est prévue ce printemps. (24 heures)

Créé: 18.04.2017, 19h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...