Les tignasses bouclées, frisées et crépues ont désormais leur salon de coiffure

C'est quoi ce commerce?Mahine Tchiakpe et ses acolytes proposent des coupes et des soins pour cheveux frisés.

Mahine Tchiakpe se spécialise dans les coupes sur cheveux frisés. Avec Sylvie Makela (à dr) et Carine Foretia (au fond), elles ont ouvert Tribus urbaines.

Mahine Tchiakpe se spécialise dans les coupes sur cheveux frisés. Avec Sylvie Makela (à dr) et Carine Foretia (au fond), elles ont ouvert Tribus urbaines. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stop à la dictature du cheveu lisse, à bas la ghettoïsation des tignasses bouclées! C’est un cri du cœur qui résume bien l’état d’esprit des trois instigatrices de Tribus Urbaines. Ce salon de coiffure, qui partage les locaux du figaro Salvador, a ouvert ses portes le mois dernier pour que les personnes aux cheveux «bouclés, frisés, crépus» puissent profiter du savoir-faire de Mahine Tchiakpe (à g.), formée aux Etats-Unis. Car une tignasse bouclée ne se dompte pas de la même manière qu’une chevelure lisse. Sylvie Makela (tout à droite), responsable de la communication de Tribus Urbaines, explique: «Il faut impérativement couper les cheveux bouclés à sec afin d’éviter que le résultat final ne soit la fameuse coupe caniche dont sont si souvent victimes les femmes frisées. Mahine réalise des looks que la plupart des coiffeurs ne connaissent pas car ils n’ont pas sa spécialisation.» La trentenaire insiste, Tribus Urbaines n’est pas un énième salon afro. Ici, toutes les boucles sont traitées sur un pied d’égalité. A terme, le trio (Carine Foretia, au centre, gère les finances) souhaite proposer des formations pour jeunes coiffeurs, développer sa propre gamme de produits sans parabens ni silicones dédiés aux boucles et surtout donner envie aux frisés de tout poil d’être fiers de leurs tignasses. (24 heures)

Créé: 15.02.2017, 09h41

Tribus Urbaines

Passage Saint-François 2.
079 738 05 75

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...