Et soudain Neuchâtel Xamax toucha au but et le match bascula

FootballLe Mont semblait en mesure de créer la surprise lorsque la rencontre se retourna comme une crêpe.

Luis Pimenta avait pourtant ouvert le score pour Le Mont
quelques secondes avant la pause.

Luis Pimenta avait pourtant ouvert le score pour Le Mont quelques secondes avant la pause. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Quoi qu’il arrive, nous conserverons notre cinquième place. Le maintien, certes, n’est pas acquis mais dire que nous faisons partie des quinze meilleurs clubs de Suisse et du Liechtenstein nous remplit de fierté.» Maniant l’humour, l’auteur du billet du programme du match tentait de conjurer le sort, suggérant que Le Mont ne devait pas faire une montagne de Xamax. Entre le dire et le faire, il y a toujours un écart. Il fut rapidement visible sur le terrain. N’empêche… Dominateurs, les Neuchâtelois furent longtemps dans l’impossibilité de faire la différence. A une poignée de secondes de la mi-temps, Pimenta - suite à un centre de Mobulu - assaisonna prématurément la note.

Depuis le banc de touche, John Dragani s’époumonait: «Offrez-vous, restez moins statiques.» Le Mont, comme d’habitude, pliait mais ne rompait pas. Crocheur, fort au physique et au mental, le onze vaudois offrait l’image d’une équipe difficile à manœuvrer qui ne lâche rien et qui sait exploiter les occasions. Si Nuzzolo avait été en veine - il se ménagea deux grosses possibilités -, si Xamax avait su exploiter les nombreuses balles arrêtées dont il bénéficia, la rencontre aurait pris une tournure différente en première période déjà. Si, si, alors… Mais le foot n’est pas une science exacte.

Les Xamaxiens jouèrent plus haut et accentuèrent la pression après la pause. Longtemps en vain. Au point qu’on vint à douter que Xamax contesterait le succès aux Montains. C’était compter sans Nuzzolo qui trouva la faille à la 77e d’une volée imparable. La digue du Mont céda définitivement quatre minutes plus tard. Teixeira toucha au but avec la complicité de Sejmenovic.

Ibrahim Tall traduisait le courroux du Mont. «Sur le 2-1, l’arbitre a accordé une touche en faveur de Xamax alors qu’elle était pour nous. C’est frustrant. On aurait aimé perdre à la régulière.» Si le capitaine montain déplorait une erreur d’arbitrage, il ne se dégageait pas de toute responsabilité. «On peut aussi s’en prendre à nous-mêmes. On aurait dû garder le ballon devant et pas reculer autant. Xamax (ndlr: qui revient à sept points de Zurich) a de bons joueurs mais ce n’est quand même pas le Real.» Le temps est aux regrets du côté du Mont.


Le Mont - Neuchâtel Xamax 1-2 (1-0) Stade Sous-Ville, 850 spectateurs. Arbitre: M. Sébastien Pache. Buts: 45e Pimenta 1-0, 77e Nuzzolo 1-1, 81e Teixeira 1-2. Le Mont: Favre; Rogulj, Tall, Carvalho; Lawson, Zambrella, N’Dzomo, Marazzi; Mobulu, Cortelezzi (88e Cabral); Pimenta (79e Bengondo). Xamax: Walthert; Gomes, Witschi, Sejmenovic, Odabasi; Di Nardo (62e Qela), Veloso; Ramizi (62e Teixeira), Doudin, Nuzzolo, Karlen (78e Senger). Avertissements: 57e Witschi, 81e Tall, 84e Mobulu, 86e Zambrella.

(24 heures)

Créé: 20.03.2017, 22h42

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Stratégie énergétique 2050, nouvelle cuisine suisse
(Image: Valott) Plus...