Elles utilisent leurs petits comme flotteurs

AnimauxDes scientifiques de l’UNIL ont découvert comment une espèce de fourmis de la vallée du Rhône construit ses radeaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les fourmis qui construisent des radeaux utilisent leurs jeunes comme flotteurs. Cette étonnante découverte est l’œuvre d’une équipe de chercheurs du Département d’écologie et d’évolution de l’UNIL, dirigé par Jessica Purcell, dans le groupe de Michel Chapuisat. Elle fait l’objet d’une publication aujourd’hui dans la revue scientifique PLOS One.

Jessica Purcell s’est intéressée à Formica Selysi, une espèce répandue surtout le long des rivières et dans les plaines alluviales des Alpes. Les individus observés provenaient de la plaine du Rhône, en Valais. La chercheuse et ses collègues ont soumis des groupes d’individus à des inondations artificielles, afin de voir comment ils s’organisaient.

«Nous avons constaté que les larves et les pupes étaient placées comme fondations du radeau, au-dessous des ouvrières qui s’agglutinaient pour former une seule structure, décrit Jessica Purcell. Les reines présentes étaient placées au centre, bien en sécurité.»

«Nous pensions au début de cette étude que ce comportement montrait que certaines catégories d’individus étaient sacrifiées en cas de crise», explique Michel Chapuisat. Les chercheurs ont au contraire pu établir que les raisons d’une telle organisation sont très pragmatiques.

Les insectes qui se trouvent à l’état de pupes, soit dans un cocon, en attente de la transformation qui fera d’eux des adultes, sont en effet ceux qui flottent le mieux. Et, comme tous les autres membres de leur société, ils peuvent survivre plusieurs heures durant sous l’eau. Cela explique sans doute l’abondance de cette espèce dans des environnements souvent inondés. (24 heures)

Créé: 19.02.2014, 23h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Swiss veut la retraite des pilotes à 62?ans
(Image: Bénédicte) Plus...