Le vote par Internet prendra du retard

Un système fiable pour les citoyens ne devrait pas apparaître avant 2019 et il faudra attendre 2020-2021 pour une mise en fonctions.

Les premiers essais pilotes de vote par Internet ont eu lieu à Genève en 2003. Le développement des systèmes de vote sur le Web a été contrarié par la découverte de failles ou d'une confidentialité insuffisante.

Les premiers essais pilotes de vote par Internet ont eu lieu à Genève en 2003. Le développement des systèmes de vote sur le Web a été contrarié par la découverte de failles ou d'une confidentialité insuffisante. Image: MARTIAL TREZZINI/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse tente depuis le début des années 2000 de développer des moyens permettant aux citoyens, en particulier ceux qui vivent à l’étranger, de participer aux scrutins en utilisant le Web. La conception ne va pas sans difficulté. Le Canton pensait pouvoir mener un essai avant le 30 juin 2016. Force est de constater que ce n’est pas possible: 2021 apparaît comme un délai plus raisonnable.

Les essais de vote électronique en Suisse ont été marqués par des couacs retentissants. «Au début de l’été 2013, un hacker a démontré que les systèmes d’e-voting de première génération en Suisse, notamment celui de Genève, par lequel le Canton de Vaud pensait être hébergé, souffraient d’une faille informatique», rappelle le Conseil d’Etat, dans un rapport adressé au Grand Conseil.

Confidentialité pas garantie

Plusieurs cantons se sont alors tournés vers les techniques de deuxième génération. Mais ce développement est à son tour «semé d’embûches». Le 12 août 2015, le Conseil fédéral a, par exemple, interdit à un groupe de neuf cantons alémaniques, réunis autour de Zurich, d’utiliser leur système de vote électronique pour les élections fédérales. Motif de cette décision: l’effacement des données personnelles censé garantir la confidentialité n’était pas suffisamment efficace. L’Etat de Vaud ne peut que constater qu’aucun canton ne disposera d’un système de deuxième génération fiable dans le délai envisagé du 30 juin 2016. D’où le report de cinq ans présenté au Grand Conseil. (24 heures)

Créé: 13.11.2015, 08h31

Articles en relation

Le vote électronique simplifie la vie des expatriés

Fédérales 2015 Remplir son devoir de citoyen suisse lors d'élections n'est pas simple quand on vit à l'étranger. Le vote électronique peut aider les expatriés. Plus...

La Cinquième Suisse déçue par la décision sur l'e-voting

Fédérales 2015 Seuls Genève, Lucerne, Bâle-Ville et Neuchâtel proposeront le vote électronique le 18 octobre pour les élections fédérales. Un «coup dur» pour les Suisses de l'étranger. Plus...

Vaud va tester le vote électronique par internet

Grand Conseil Les Vaudois de l’étranger devraient pouvoir voter par internet, jusqu’en 2016. Mais cette offre ne concernera pas les habitants du canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les vignerons valaisans vont payer un très lourd tribut au gel intense survenu la semaine dernière. Les abricotiers ont également énormément souffert. Du jamais-vu de mémoire d'agriculteur.
(Image: Bénédicte) Plus...