Tout un monde, un reflet du Léman et du vignoble à Grandvaux

Coup de fourchetteOuvert le 1er juillet, le nouvel hôtel du monde joue la carte du terroir.

Yohann Magne et Céline Gsponer sont établis depuis cinq ans à Riex et connaissent bien la région.

Yohann Magne et Céline Gsponer sont établis depuis cinq ans à Riex et connaissent bien la région. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La nouvelle enseigne de Grandvaux en dit long: Tout un monde. Mais attention, ici, pas de saveurs exotiques ou de sonorités des antipodes. La carte dévoile des produits bien de chez nous. Les patrons, à Riex depuis cinq ans, connaissent la région. Céline Gsponer et Yohann Magne choient les producteurs locaux comme ils ont bichonné les lieux rebaptisés. Jusqu’à l’addition, glissée dans un livre de poche en origami, soigneusement plié par le chef lui-même! On dirait déjà une recette.

Deux coins distincts offrent une carte différente: le café d’un côté (plus petits prix et carte statique, avec les spaghetti aux vongoles chers à Corto Maltese, statufié juste à côté du restaurant), la véranda de l’autre, d’où l’on peut observer la cuisine à travers une large baie. Tous les deux jouissent d’un atout majeur: la terrasse plongeante sur le lac et les vignes.

La carte de la véranda – qui change toutes les six semaines – joue avec les mots et conjugue Lavaux à tous les temps. «Lavaux marque, prêt, partez…» propose en entrée un tartare de féra du lac aux citrons confits, radis rouges et pains frottés (21 fr.) dont chaque saveur est identifiable et fait écho à l’autre. On a aussi testé la salade de petits pois croquants aux écrevisses lémaniques à la vinaigrette de Nantua (22 fr.), une des rares occasions de goûter ces crustacés d’eau douce! Tout ce qui vient du Léman a été pêché par Alain Schmid, le jeune pêcheur de Saint-Sulpice. En plat principal, le filet de truite en mimosa iodé (mélange d’œuf cuit en julienne et d’œufs de poisson) est accompagné de tagliatelles de légumes (courgettes et céleris) juste cuits (38 fr.). Quant au carpaccio de bœuf, il est assaisonné d’huile de noix du moulin de Sévery (36 fr.).

Pour qui a la dent douce, le sorbet pêche au thym est une réussite (14 fr. avec pêche pochée). Parmi les crus proposés (aussi au verre), tous glanés chez des vignerons de Bourg-en-Lavaux repérés sur une carte, le dézaley Côtes des Abbayes du Domaine Blondel (7 fr. le verre) et le plant robez de Blaise Duboux (39 fr. les 37,5 cl) ont magnifiquement accompagné le repas. (24 heures)

Créé: 06.08.2015, 21h35

Adresse

Tout un monde
place du Village 7,
1091 Grandvaux.
021 799 14 14.

Fermé le mardi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...