Le Milieu rend un bel hommage au riche terroir de Begnins

Coup de fourchetteOuvert depuis le 1er octobre, la brasserie a pris la succession du MargauX. Elle offre une cuisine simple et chaleureuse.

Lucie et Claude Pareja proposent une belle salle de restaurant dans la cave de leur établissement.

Lucie et Claude Pareja proposent une belle salle de restaurant dans la cave de leur établissement. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les 1700 habitants de Begnins sont chanceux. Ils ont trois bons restaurants complémentaires. Et pas un de trop. La preuve: quand le MargauX a fermé, il a rapidement trouvé un successeur. Copropriétaire du bâtiment avec son frère, Claude Pareja a investi dans quelques travaux avant de reprendre l’affaire. Le Milieu – ancien nom de l’endroit – est ouvert depuis le 1er octobre. Et le patron y a adapté le concept de son autre restaurant, Les Abériaux, à Prangins.

L’opération semble réussie et le public est nombreux à pousser les portes du Milieu. Lors de notre passage, l’établissement était plein. Une soirée privée occupait la salle restaurant, dans le caveau refait avec soin. Cependant, le coin bistrot n’est pas sans charme, avec ses anciennes photos du village, son mobilier en bois et sa grande bibliothèque.

Claude Pareja propose une carte courte mais maîtrisée, en misant beaucoup sur le terroir microlocal. C’est le cas avec le lard de Begnins du boucher Philippe Grange installé un peu plus loin dans la même rue. La planchette (16 fr.) de ce délice généreusement grillé suffit à réveiller les papilles en début de repas.

Travers de porc

Pas lassés pour autant, nous ne pouvions passer à côté de l’entrecôte de lard de Begnins (29 fr. les 220 gr.) servie en plat principal. Ce n’est pas tous les jours qu’il est proposé chaud. Sous cette forme, cette spécialité est un bon plat de brasserie, relevé d’une savoureuse sauce à la moutarde. Les travers de porc (29 fr.) méritent aussi le détour. Leur viande se détache facilement de l’os, démontrant une cuisson parfaite.

La meringue et ses vermicelles (9 fr.), tout comme le tiramisu (9 fr.), tout deux de belle facture, ont clos une belle soirée.

Pour accompagner le repas, le Milieu propose une carte des vins composée uniquement de crus du village. Puisqu’il compte d’excellents vignerons, ce n’est pas un mal. L’assemblage gamaret, gamay et garanoir répondant au doux nom de Garamour (Cave du Fort, famille Métroz) nous a séduit par son équilibre. (24 heures)

Créé: 04.12.2015, 11h06

L'adresse

Le Milieu

Grand’Rue 8,
1268 Begnins.

022 366 72 61.

Ouvert tous les jours.

La table: Petite carte de brasserie, avec quelques pizzas.

Le budget: Moins de 60 fr. par personne, avec les boissons.

La cave: Belle sélection de crus des vignerons de Begnins

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...