A 6 ans, il est accusé de harcèlement sexuel pour un bisou

Etats-UnisHunter a été expulsé une journée de son école du Colorado pour avoir embrassé son amoureuse en classe de lecture.

Le petit garçon a affirmé à son école être «désolé».

Le petit garçon a affirmé à son école être «désolé». Image: News Channel 13

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On ne badine pas avec le harcèlement aux Etats-Unis. Un enfant de 6 ans vient d'en faire la douloureuse expérience. La responsable de son école de Canon City dans le Colorado l'a expulsé une journée pour «harcèlement sexuel» parce qu'il avait fait un bisou sur la main de son amoureuse, relate la radio locale KRDO.

Le petit Hunter a raconté toute la scène: «Ça s'est passé en classe, en cours de lecture. Je me suis penché et je l'ai embrassée sur la main. J'ai fait quelque chose de mal et j'en suis désolé.» Il avait déjà été suspendu une première fois de l'école pour avoir déposé un baiser sur la joue cette fois de la même petite fille.

Évidemment la maman du garçonnet crie au scandale. «Désormais mon fils me demande: c'est quoi le sexe? Ce mot ne devrait même pas apparaître dans une phrase qui concerne un enfant de 6 ans. » (nxp)

Créé: 11.12.2013, 17h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les vignerons valaisans vont payer un très lourd tribut au gel intense survenu la semaine dernière. Les abricotiers ont également énormément souffert. Du jamais-vu de mémoire d'agriculteur.
(Image: Bénédicte) Plus...