Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Journée du vignoble vaudois«2021 doit marquer un nouveau départ pour la viticulture»

Grêle, pluie et gel ont rythmé cette année viticole difficile.
C’était la dernière participation de Philippe Leuba à l’assemblée des délégués du vignoble vaudois.

«Nous devons mener une réforme structurelle fondamentale et une politique intercantonale pour définir la viticulture de demain; 2021 doit marquer un nouveau départ!»

Philippe Leuba, conseiller d’État en charge de la viticulture
Olivier Viret, chef du Centre de compétences vitivinicoles et cultures spéciales du Service de l’agriculture et de la viticulture du canton de Vaud, a enjoint les viticulteurs à suivre au plus près les relevés scientifiques à disposition pour lutter contre les attaques dans les vignes.

«Le «on a toujours fait comme ça» a fait perdre beaucoup aux vignerons. Cette année, cela ne pouvait pas fonctionner.»

Olivier Viret, chef du Centre de compétences vitivinicoles et cultures spéciales
François Montet craint pour la profession, au vu du nombre de parcelles qui n’ont pas trouvé de locataire cet automne, alors qu’elles ne seront plus exploitées par des vignerons à la retraite ou par des tâcherons exsangues.

«Si j’en crois le nombre de parcelles libres de bail cet automne, des choix drastiques ont déjà été opérés. Et nous observons les premières faillites.»

François Montet, président de la Fédération vaudoise des vignerons

Savoir pour mieux faire

Des vins plus «fun»

L’Aiglon Frédéric Borloz a évoqué les différentes pistes suivies à Berne pour soutenir les vins suisses.

«Nous avons aussi rencontré la grande distribution pour la sensibiliser à la valorisation des vins suisses. Ce qu’il en ressort, c’est qu’ils veulent des vins plus jeunes, plus «fun» à mettre dans leurs étals.»

Frédéric Borloz, président de la Fédération suisse des vignerons
La municipale Natacha Litzistorf a appelé les vignerons vaudois à profiter des vitrines que la Ville leur offre pour promouvoir leurs vins.

«On évolue sur le même marché, même si chaque domaine est différent. Lausanne est un vigneron-encaveur comme les autres, avec des responsabilités en plus…»

Natacha Litzistorf, municipale en charge des domaines lausannois

Maison des vins suisses

3 commentaires
Trier:
    Daniel Favre

    Ou comment promouvoir l'alcoolisme auprès des jeunes avec l'aval des autorités...bravo!