24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Mardi 18 février 2020 | Dernière mise à jour 08:02

Bernadette Chirac: «Il faut se méfier des Suisses»

Match Suisse-FranceDans une interview sur France Info, Bernadette Chirac donne un point de vue insolite sur les Suisses: «J'ai eu un Suisse pour mon mariage. (...) On mettait dans les églises des Suisses avec des chapeaux appropriés sur la tête et une espèce de bâton».

Bernadette et Jacques Chirac avec l'équipe de football française en 2006.

Bernadette et Jacques Chirac avec l'équipe de football française en 2006. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il faut se méfier des Suisses... Oui, oui, oui! C'est bien ce que j'ai toujours pensé!», s'est exclamée Bernadette Chirac. Interviewée par France Info jeudi matin, l'ex-Première dame exprimait sa passion pour la Coupe du monde, son amour pour l'équipe de France et son point de vue sur les Suisses.

A la veille du match qui verra s'affronter la Nati et l'équipe de France, Bernadette et Jacques Chirac semblent être au comble de l'excitation. «Nous suivons, Jacques et moi, avec ardeur et empressement […] cette Coupe du Monde. Nous poussons des cris comme beaucoup de téléspectateurs», s’enthousiasme-t-elle. Admirative devant Didier Deschamps, elle a confiance en son équipe.

Bernadette explique ensuite avoir un rapport particulier avec la Suisse depuis... le jour où elle s'est unie à Jacques Chirac. «J'ai eu un Suisse pour mon mariage il y a très très très longtemps. On mettait dans les églises des Suisses avec des chapeaux appropriés sur la tête et une espèce de bâton, se remémore-t-elle. Mais depuis, je n'ai pas tellement l'impression que les Suisses soient en forme.»

Créé: 19.06.2014, 15h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.