24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 06:01

La morsure de Suarez devient une affaire d'Etat

Mondial 2014Le président José Mujica et la fédération uruguayenne de football ont volé à la rescousse de leur joueur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La morsure de Luis Suarez sur l'Italien Chiellini lors du Mondial-2014 a pris des allures d'affaire d'Etat, avec l'intervention mercredi soir du président uruguayen Jose Mujica, déclarant qu'il n'avait vu le joueur «mordre personne».

Cette affaire, qui pourrait priver Suarez de la fin de la compétition, a (un peu) poussé dans l'ombre les qualifications de la France, de la Suisse et du Nigeria pour les 8e de finale du Mondial.L'Argentine affrontera la Suisse le 1er juillet à Sao Paulo, alors que le Nigeria aura pour adversaire la France, la veille, à Brasilia.

Mais pour Suarez, quelle sera la sanction ?

Un geste fou

L'interrogation taraude le monde du football, depuis le geste fou de l'Uruguayen Suarez, surpris mardi par les caméras de télévision en train de mordre à l'épaule le défenseur italien Giorgio Chiellini, dans le dos de l'arbitre.

José Mujica, le président de l'Uruguay, pays de 4 millions d'habitants où le football est roi, est intervenu en personne dans le débat mercredi soir.«Moi, je ne l'ai vu mordre personne, mais ils se donnent des coups de pied et des coups très forts. Et ils les encaissent», a dit José Mujica à des journalistes, ajoutant que l'attaquant uruguayen était «un excellent joueur».

Un peu plus tôt, le président de la Fédération uruguayenne avait souligné qu'il «n'y (avait) pas de preuve suffisante» pour le sanctionner.

Des parodies qui ont fait le tour du monde

Caricaturé sur internet en requin des «Dents de la mer» (voir galerie ci-dessus), Suarez s'était défendu naïvement en disant qu'il avait «buté» sur son adversaire, alors que les images TV montrent clairement qu'il a attaqué l'épaule de son adversaire.

Récidiviste en la matière, Suarez risque une lourde sanction (longue suspension et amende). La Commission de discipline indépendante de la FIFA pourrait le priver de la suite du Mondial-2014 au Brésil. En cas de sanction, celui que la twittosphère a rebaptisé «Dracula Suarez», serait suspendu sur la scène internationale, selon la jurisprudence, mais pas avec son club de Liverpool.

Décisions attendue dans les jours qui viennent

Suarez et/ou la Fédération de football uruguayenne devaient remettre leur position et documents à la Fifa avant mercredi, soir (22 heures en Suisse). L'Uruguay, qui avait battu l'Italie mardi (1-0) doit jouer son huitième de finale samedi contre la Colombie à Rio.

«Une procédure disciplinaire a été ouverte (...), le joueur a le droit d'être entendu s'il le veut, a expliqué Delia Fischer, porte-parole de la Fifa devant la presse à Rio. Il y a beaucoup de rumeurs, mais nous ne pouvons pas anticiper ce qui va arriver, c'est à la commission de discipline indépendante de rassembler les éléments, laissons-la faire son travail.»

(afp/nxp)

Créé: 26.06.2014, 01h21

Articles en relation

Ils avaient parié que Suarez allait mordre

Mondial 2014 167 parieurs à travers le monde avaient anticipé le fait que Suarez allait à nouveau mordre un adversaire. Ils se sont partagé quelque 61'000 francs. Plus...

Suarez, ce «monstre», cet «animal»

Mondial 2014 La presse anglaise, qui n'a peut-être pas digéré les deux buts de Suarez contre l'Angleterre, s'en est donnée à cœur joie après la morsure du joueur de Liverpool. Les internautes se lâchent eux aussi. Plus...

Un psy savait que Suarez mordrait à nouveau

Mondial 2014 «Les morsures, c'est en lui», avait analysé un spécialiste après la morsure de Luis Suarez sur Branislav Invanovic en 2013. Le match de mardi entre l’Uruguay et l'Italie ne peut que lui donner raison. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.