24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 23:32

Au Brésil, les artistes peignent leur colère face au Mondial

Coupe du mondeLa fresque de Paulo Ito, graffeur brésilien, tourne massivement sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Elle symbolise parfaitement la crise qui secoue le pays à moins d'un mois de la coupe du monde.

Image: Twitter / Paulo Ito

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'œuvre de street art du Brésilien Paulo Ito s'est transformée en quelques jours en phénomène viral. Depuis sa mise en ligne sur Facebook le 11 mai dernier, elle a été partagée des dizaines de milliers de fois. Peinte sur le mur d'une école de São Paulo, cette fresque montre un enfant en pleurs face au ballon de foot qui trône dans son assiette.

Si cette création connaît un tel succès au Brésil, c'est parce qu'elle illustre parfaitement la colère qui ronge ce pays marqué par la pauvreté à quelques semaines de la Coupe du monde de football. «Tant de choses vont mal au Brésil qu'il est difficile de savoir par où commencer», a déclaré Paulo Ito à Slate. «Je ne veux pas dire que personne n'agit contre la pauvreté, mais nous avons besoin de montrer au monde entier que notre situation est difficile.»

Manifestations à répétition

Le Mondial a coûté 11 milliards de dollars (environ 10,2 milliards de francs) au Brésil. Alors que l'écart de richesse ne cesse d'augmenter dans ce pays d'un peu moins de 200 millions d'habitants, une partie de la population estime que cette somme colossale aurait dû être investie dans des secteurs essentiels comme la santé ou l'éducation.

Depuis plusieurs mois, les citoyens descendent régulièrement dans la rue pour hurler leur colère. La semaine dernière, quelques milliers de manifestants ont ainsi manifesté dans plusieurs villes du territoire aux cris de «Coupe sans le peuple, me revoilà dans la rue!» et «FIFA go home». «Le peuple n'a pas accès à la Coupe et tout cet argent public aurait dû être investi ailleurs. La seule façon de changer le pays est de descendre dans la rue», avait alors déclaré à l'AFP une étudiante.

Créé: 22.05.2014, 15h21

Galerie photo

Manifestations anti-Mondial au Brésil

Manifestations anti-Mondial au Brésil La Coupe du Monde au Brésil est l'occasion de se montrer pour les manifestants.

Articles en relation

Les Brésiliens crient à la Fifa de «rentrer» en Suisse

Mondial 2014 Aux cris de «Hé Fifa, retourne en Suisse!», quelques milliers de manifestants ont bloqué la circulation jeudi dans plusieurs grandes villes du Brésil à 28 jours du Mondial, notamment à Sao Paulo. Plus...

Le Brésil est à l'arrêt à 3 semaines du Mondial

Manifestations Près de 300'000 personnes étaient privées de transport mercredi avec la grève des chauffeurs de bus. L'Arena Corinthians, elle, continue de donner des sueurs froides à la FIFA. Plus...

Le prix de la bière n'augmentera qu'après le Mondial

Brésil Le prix de la bière et des boissons gazeuses, dont la consommation devrait atteindre des sommets pendant la Coupe du monde de football, ne sera augmenté qu'après le coup de sifflet final, a promis mardi un ministre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.