24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Dimanche 5 avril 2020 | Dernière mise à jour 12:36

Christophe Bonvin avait gagné contre la France, il se souvient

FootballL'ancien international Sédunois, qui avait marqué deux buts contre la France en 1992, estime que la Suisse a les moyens de battre à nouveau l'équipe tricolore ce soir. Le Valaisan mise malgré tout sur un match nul!

Le 27 mai 1992 à la Pontaise, la Suisse l'emporte 2 à 1 face à la France. La dernière victoire helvétique sur les Bleus.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A chaque fois que la Suisse affronte la France, on pense à lui, à ses deux buts qu’il avait inscrits à la Pontaise. En ce 27 mai 1992, Christophe Bonvin avait trompé deux fois à Bruno Martini offrant aux Helvètes de Roy Hodgson le scalp de Basile Boli, Laurent Blanc, Emmanuel Petit, Luis Fernandes, Eric Cantona et un certain Didier Deschamps. C’était un match amical mais aussi la dernière victoire de la Nati face au coq français. Le Valaisan (49 ans) se souvient de cette partie «historique» et de cette période, forcément.

– Christophe Bonvin, quand on vous reparle de ce Suisse-France de 1992, de vos deux buts, cela vous inspire quoi: de la fierté, de la nostalgie ou de l’énervement?
– Honnêtement c’est un côté sympa. Cela me sort, entre guillemets, de ma léthargie footballistique, même si je regarde encore les rencontres de l’équipe de Suisse. C’est à chaque fois du plaisir d’en reparler et d’un autre côté je me dis que ce serait vraiment le moment que la Suisse s’impose à nouveau. En même temps, une victoire flamboyante ce soir contre la France et cela réglerait mon cas pour toujours! Après, c’est bon, on n’appellera quelqu’un d’autre que Bonvin. C’est vraiment mon souhait le plus cher...

– Alors vous jouez une victoire Suisse ce soir?
– Paradoxalement... je vais miser sur un match nul parce que cette France-là est vraiment forte. Après, il est vrai que cela reste un match de football et que tout peut arriver. Ce n’est pas l’Espagne et l’Angleterre qui prétendront le contraire...

– On a le sentiment que les Français craignent la Suisse: est-ce aussi votre avis?
– Les Français savent en effet que la Suisse est très bonne tactiquement, qu’elle est bien organisée et qu’en plus elle possède dans ses rangs un ou deux joueurs capables d’un grain de folie pour marquer. Maintenant, je le répète, la France est une grande équipe.

– Quel regard portez-vous sur cette Coupe du monde?
– Un regard très ludique! J’organise tous les soirs des matches au Clos du Château à Sion au cœur du domaine familial. Il y a une grande tente, des écrans géants et des consultants. Avec mes potes Lonfat, Pascolo, Rey, Wicky, on discute un peu de football mais pas seulement. Je pense avoir vu 93% des rencontres de ce Mondial et c’est surtout très festif. On ne voit que le bon côté, même lorsque le match est moyen, les gens sont de bonne humeur. Et puis je ne sais pas si l’ambiance est bonne au Brésil, car il y a un filtre qui se nomme télévision, mais dans notre domaine, on fait la fête au foot et au vin et on vit une belle Coupe du monde.

– Au fait, vous avez parlé d'un match nul ce soir, un 0-0?
– Non 2 à 2, il y aura des buts et tout le monde sera content.

– Et ensuite, la Suisse affrontera-t-elle l’Argentine ou la Bosnie-Herzégovine?
– J’ai dit depuis un certain temps qu’on sera en quarts de finale. Je suis confiant. Je suis toujours confiant!

Créé: 20.06.2014, 18h06

Le 27 mai 1992, Christophe Bonvin marque le 1 à 1 en match amical contre la France. La Suisse l'emportera 2 à 1, la dernière victoire helvétique sur les Bleus. (Image: Keystone )

Articles en relation

Hitzfeld: «La Suisse doit se sublimer»

Suisse-France H-4 La pression monte. Le vainqueur de ce derby sera pratiquement qualifié pour les huitièmes de finale. Plus...

Didier Deschamps: «Le match va se jouer au mental»

Suisse-France H-6 L'entraineur de l'équipe de France, Didier Deschamps, ne prend aucun risque à quelques heures du match contre la Suisse. Il estime que les Suisses sont favoris. Plus...

Alexander Frei: «On va bien finir par battre la France!»

Football Le meilleur buteur suisse de tous les temps est persuadé que les Helvètes peuvent gagner ce vendredi soir à Salvador. D'autres sportifs suisses et français nous livrent leur pronostic. Plus...

Les cinq clés pour battre la France

Suisse-France H-10 Chacune des sélections affirme que l’autre est favorite. Pour l'emporter, les Suisses doivent tirer les enseignements de leur victoire face à l'Equateur. Plus...

«La Suisse est forte, mais il ne faut pas pousser»

Revue de presse La plupart des médias français abordent le match de vendredi soir avec prudence. Ils insistent sur le «premier véritable test» que ce duel représente. Plus...

Galerie photo

Les derniers Suisse - France

Les derniers Suisse - France La dernière décennie a donné lieu à cinq rencontres entre les deux sélections.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.