Passer au contenu principal

FribourgÀ 80 ans, il circulait sans permis de conduire et avec des plaques falsifiées

Mercredi, une patrouille de police a interpellé un automobiliste qui circulait à Echarlens (FR). N’étant pas en règle, celui-ci sera dénoncé à l’autorité compétente.

Photo d’illustration.
Photo d’illustration.
Getty Images

Mercredi, vers 11h30, lors d’une présence préventive dans le village d’Echarlens (FR), les policiers ont remarqué une voiture qui circulait au centre de la localité avec «des plaques qui semblaient suspectes», explique Bertrand Ruffieux, porte-parole de la police cantonale fribourgeoise. La patrouille a interpellé le véhicule peu après et identifié le conducteur âgé 80 ans, domicilié dans la région.

Trahi par ses plaques

Lors des contrôles, les agents ont pu confirmer que les plaques d’immatriculation de ladite voiture étaient bel et bien falsifiées – impressions autocollantes - et que le véhicule n’avait pas d’assurance responsabilité civile. De plus, l’homme circulait sans permis de conduire.

Au terme des mesures de police, l’intéressé a été relaxé, mais il sera dénoncé à l’autorité compétente, et les plaques minéralogiques falsifiées ont été saisies. «La plupart du temps, c’est la police d’écriture qui appelle le regard, ou bien la couleur des chiffres qui apparaît tout de suite comme différente», développe Bertrand Ruffieux, qui reconnaît que certains auteurs sont des professionnels en matière d’imitation.

Comm/lvb