Passer au contenu principal

Élections communales 2021À Corsier, les jeux sont plus ouverts que jamais

La Concorde veut ravir la majorité municipale à L’Alliance qui a peiné à remplir ses listes. Les Verts et La Gauche entendent en profiter pour bousculer l’ordre établi.

Les Verts et La Gauche tenteront de colorer les autorités de Corsier dominées depuis cinq ans par La Concorde et L’Alliance.
Les Verts et La Gauche tenteront de colorer les autorités de Corsier dominées depuis cinq ans par La Concorde et L’Alliance.
Chantal Dervey

Une belle bataille se prépare aux élections à Corsier, les deuxièmes seulement à la proportionnelle. Quatre partis sont sur la ligne de départ. L’Alliance et La Concorde trustent depuis cinq ans les sept sièges de l’Exécutif et plus des trois quarts du Conseil communal. Las de voir les deux formations faire la pluie et le beau temps, les Verts et La Gauche (PS et POP) entendent modifier les équilibres.

L’occasion est belle d’autant que L’Alliance – centre droit – est à la peine. D’une part, deux de ses quatre municipaux ne se représentent pas (Ursula Bucher et Philippe Goletta). Plus inquiétant encore, il a eu toutes les peines du monde à recruter des candidats. Le parti se lance à trois pour la Municipalité (les sortants Pierre-André Debétaz et Michel Ceppi, plus le conseiller communal Christian Kaelin, 57 ans, conseiller en énergie) où elle compte pourtant quatre représentants. Au Conseil, elle ne présente même que douze personnes alors qu’elle y occupe 21 sièges!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.