Passer au contenu principal

Session d’hiver«À deux mois des examens, j’avais l’impression d’être grillée»

Lucie* vit dans un logement d’étudiant minuscule où elle passe de son lit à son bureau depuis bientôt une année, les bibliothèques étant régulièrement bondées, voire fermées.

«Réussir sa 1re dans les conditions du printemps, c’était déjà un exploit! Nous avons prouvé notre capacité de résilience, cela devrait être pris en compte.»

Lucie*, étudiante en 2e année de médecine à l’UNIL

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.