Passer au contenu principal

Avant Suisse-Espagne ce samediÀ la croisée des chemins, la Suisse garde le cap

Six matches sans victoire avant de recevoir l’Espagne et l’Ukraine en Ligue des nations: pas de quoi tout remettre en question.

Malgré des derniers résultats décevants ou frustrants, l’ambitieuse volonté de jeu de la Suisse ne sera pas remise en question pour recevoir l’Espagne ce samedi à Bâle.
Malgré des derniers résultats décevants ou frustrants, l’ambitieuse volonté de jeu de la Suisse ne sera pas remise en question pour recevoir l’Espagne ce samedi à Bâle.
KEYSTONE

En période de vaches maigres, la faim creuse des idées sombres. Le moment s’ouvre à tous les questionnements, à tort ou à raison, l’urgence impose ses raccourcis. L’équipe de Suisse en sait quelque chose. Elle reste sur six matches sans victoire, il faut remonter au siècle dernier (1998, Gilbert Gress sélectionneur) pour retrouver pareille disette. Mais que dit dans le fond cette série-là?

Après une défaite navrante contre la Belgique B (2-1 en amical mercredi soir) et à la veille des deux derniers matches de la Ligue des nations, ce samedi à Bâle contre l’Espagne et mardi à Lucerne contre l’Ukraine, il faut sans doute se demander si la Suisse a les moyens de ses ambitions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.