Passer au contenu principal

Football«À la fin: on l’a fait»

Stjepan Kukuruzović et le Lausanne-Sport ont fini par le faire. Le club vaudois est monté en Super League, après avoir pas mal souffert.

Les joueurs du LS en feu à la Pontaise.
Les joueurs du LS en feu à la Pontaise.
KEYSTONE

Le LS a mis le temps, mais il a atteint son objectif: la montée dans l’élite. Au sortir du terrain, on a quand même réussi à arracher quelques mots au No 7 du LS, pressé d’aller faire la fête, même s’il ne savait pas encore où.

C’est fait, vous êtes en Super League…

Oui… C’est mérité je pense. On a fait une très bonne saison. Là, on va enfin faire la fête, on est très heureux d’avoir enfin réussi à le faire.

Ça a été compliqué sur la longueur.

Ouais, la pression a fini par être très forte. Notre première saison en Challenge League n’était pas top. On ne l’a pas jouée à notre niveau. Ensuite, on l’a ressentie tout au long de cette année, mais on a fini par mériter de monter. Dans cette équipe, il y avait beaucoup de qualités et on est heureux d’avoir fini par réussir à le faire.

Par rapport à l’échec de la dernière saison, n’est-ce pas l’ambiance dans le vestiaire qui a fini par faire la différence?

Oui… [il hésite] C’est difficile à dire pourquoi ça a marché cette fois… On a tellement bien commencé cette nouvelle saison, avec je ne sais combien de victoires de suite. Ça nous a donné tellement de confiance, mais aussi pas mal d’expérience au niveau de cette Challenge League. Parce que ce niveau est différent, ça change de l’élite. Finalement, on a adapté notre jeu et à la fin: on l’a fait.

C’est quoi la suite? La fête toute la nuit?

Je ne sais pas… Avec le coronavirus, c’est difficile! On verra ce soir ce qu’on peut ou on ne peut pas faire. Mais on fera forcément quelque chose entre nous, dans le vestiaire tout à l’heure… On verra!

Pas de bêtises, hein!

OK…