Passer au contenu principal

Gastronomie et Covid-19À «La Petite Auberge», un nouveau duo s’éclate

Amis de longue date, Guy Chanel et Vincent Meuwly se sont lancé un nouveau défi dans leur restaurant de Bioley-Magnoux… deux jours avant la fermeture des restaurants. Mais leur vente à l’emporter démarre bien.

Guy Chanel et Vincent Meuwly se sont convertis, comme beaucoup d’autres, à la vente à l’emporter.
Guy Chanel et Vincent Meuwly se sont convertis, comme beaucoup d’autres, à la vente à l’emporter.
Jean-Paul Guinnard/24 Heures

Guy Chanel et Vincent «Le Winch» Meuwly ont eu de la chance. Ils ont pu exploiter leur nouvel établissement à Bioley-Magnoux deux jours complets avant que le Conseil d’État ne le ferme pour cause de seconde vague. On ironise, bien sûr. Et on se le permet, car les deux lascars ont de la ressource. Le premier est ancien directeur marketing et communication de Villars, Gryon, Les Diablerets et Bex, tandis que le second, ex-hockeyeur du LHC, a tenu un restaurant à Phuket, en Thaïlande, durant quinze ans avant de rentrer «à la maison».

Amis de longue date, ils ont aussi en commun de savoir où ils mettent les pieds. Tenue pendant vingt ans par Jean-Marcel et Emmanuelle Riond, La Petite Auberge est une institution locale. «L’attachement de la clientèle est impressionnant. On sent qu’on vient travailler dans leur bistrot, constate Guy Chanel. Mais c’est aussi très touchant, car on a été magnifiquement accueilli par la Commune et les gens sont tout de suite venus guigner la tête des nouveaux.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.