Passer au contenu principal

Nouvelles mesures sanitairesÀ Label Suisse, on écoutera de la musique sans boire une goutte

Alors que le festival annonçait mercredi matin le maintien de sa 9e édition, un ping-pong s’est joué entre les organisateurs et les autorités autour de la question des bars durant le reste de la journée. Ils seront finalement fermés.

Label Suisse, qui attend pour sa 9e édition des milliers de festivaliers dans sept lieux lausannois, avancera masqué et devra garder ses bars fermés.
Label Suisse, qui attend pour sa 9e édition des milliers de festivaliers dans sept lieux lausannois, avancera masqué et devra garder ses bars fermés.
Patrick Martin

À l’annonce des nouvelles mesures prises par le Conseil d’État vaudois mardi, le doute planait à nouveau sur la tenue ou non de Label Suisse. Dans la foulée de la conférence de presse du Canton, les séances de crise se sont enchaînées afin de mesurer les conséquences sur la tenue de la manifestation qui attend plusieurs milliers de festivaliers, ce week-end à Lausanne. Au cœur des enjeux: la limitation de la vente de boissons à un public debout. En salle mais également dans les espaces extérieurs. Les tireuses à bière et les bouteilles de PET représentent une manne importante pour boucler le budget de la manifestation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.