Passer au contenu principal

En route pour les communalesÀ Nyon, Rossellat sonde la population sur son avenir politique

Le syndic a mandaté un institut de sondage pour jauger sa popularité, mais aussi celles de ses colistiers et adversaires en vue des communales.

Daniel Rossellat a l’habitude de commander un sondage pour estimer ses chances lors des élections à venir.
Daniel Rossellat a l’habitude de commander un sondage pour estimer ses chances lors des élections à venir.
Vanessa Cardoso/Archives

On imagine la surprise du chef de file de l’UDC de Nyon quand à la gare un sondeur lui a demandé au terme d’un questionnaire s’il se trouvait sympathique, compétent et s’il ferait un bon municipal. «C’est étonnant d’être interrogé sur sa propre personne», a relevé Sacha Soldini lundi soir au Conseil communal. Il a voulu savoir qui avait commandé le sondage et quand les résultats seraient dévoilés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.