Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Exotisme vaudois (13/41)À travers la jungle de béton lausannoise

Monique Keller (à gauche) et Carine Roth proposent une balade à travers Lausanne sur les pistes du sauvage. Comme ici, à la place du Vallon où les habitants ont ôté l’asphalte pour redonner sa place au végétal.

Besoin de nature

La nature rassure. Comme ici, à l’intérieur du Tunnel, où des essences en vitrine jouent les gardiens bienveillants des passants.

Comme des animaux

«On cherche toujours les endroits stratégiques pour se placer, tout simplement parce qu’on n’a jamais cessé d’être des animaux traqués!»

Monique Keller, urbaniste du ressenti
Au pied du poste de police, d’irréductibles pissenlits prolifèrent. Le sauvage se loge dans les détails.

Espaces interstitiels

L’architecture des anciennes écuries du Vallon agit comme un paravent antibruit. À 300 mètres de là, le trafic malmène les oreilles alors qu’ici il fait bon vivre.

À écouter en se baladant

Articles en relation