Passer au contenu principal

Pesticides«À un moment donné, on a peut-être trop traité»

Jean-Michel Biselx est agriculteur «conventionnel» à Conthey en Valais. Pour protéger ses cultures des champignons, parasites et autres maladies, il les traite avec des produits chimiques. Explications.

4 commentaires
    Sergio'er

    Et nos eaux souterraines sont maintenant polluée. Vas-ton continuer jusqu'à ce qu'elle ne seront plus consommable ?