Passer au contenu principal

Signé Yverdon-les-BainsmanGiaBene sublime les saveurs italiennes

Une épicerie fine vient d’ouvrir en plein cœur de la cité thermale. Un régal «al dente» pour les yeux et pour les papilles.

Dans leur épicerie, Brigitte et Giuseppe Tumminello font le pari de l’artisanat.
Dans leur épicerie, Brigitte et Giuseppe Tumminello font le pari de l’artisanat.
FLORIAN CELLA

L’Italie s’invite dans les assiettes à Yverdon. L’épicerie fine manGiaBene a ouvert ses portes le 31 août dernier, à la rue de la Plaine. En plein cœur de la cité thermale, l’enseigne présente des produits qui ont fait la renommée de la Botte mais aussi des petites pépites culinaires méconnues. «Rien n’est industriel ici», sourit Giuseppe Tumminello, gérant des lieux.

Avec sa femme Brigitte, le Sicilien d’origine s’évertue à mettre en avant des producteurs de qualité. Charcuteries finement tranchées devant les clients – la mortadelle est une merveille –, fromages fumés, striés ou à pâte molle: tout est artisanal et fleure bon l’Italie. À un détail près: mozzarella et ricotta sont confectionnées avec du lait suisse. Une hérésie? «Avec les livraisons qui peuvent prendre plusieurs jours, les produits perdraient de leur fraîcheur, reprend l’épicurien né dans la capitale du Nord vaudois. On veut aussi travailler avec des acteurs locaux.»

C’est dans cet esprit qui «favorise les circuits courts» que le façonnage de la focaccia a été confié à l’excellente boulangerie-chocolaterie yverdonnoise Gerber Wyss. Par ailleurs, si un cuisinier officie dans l’échoppe et propose à l’emporter lasagnes, arancini et les non moins succulentes «pasta con sugo di casa», les étals de l’épicerie permettent aussi à tout un chacun de mitonner un repas complet pour épater ses convives ou pour simplement se faire plaisir en famille.

Au gré des saisons, truffes, noisettes du Piémont ou encore oranges siciliennes font leur apparition aux côtés des bocaux de légumes marinés, des huiles, des vins et des pâtes fraîches ou sèches. «Des gens viennent déjà manger tous les jours», savoure Brigitte Tumminello. Pour refermer cette parenthèse furieusement sialogène sans se presser le citron, rien de mieux qu’un «schlouk» d’une de leurs liqueurs maison. Giuseppe et Brigitte ont pensé à tout.

manGiaBene, rue de la Plaine 19, Yverdon-les-Bains.