Passer au contenu principal

L’invitéeActivité physique, jeu, détente: Yverdon agit et planifie

Gloria Capt décrit la politique volontariste de la capitale du Nord vaudois en matière d’activités sportives et de plein air.

Une ville saine où il fait bon vivre: qui ne souscrirait pas à cet objectif? La Municipalité d’Yverdon-les-Bains l’a fait sien, non seulement dans ses intentions mais surtout par les actes. Sous l’impulsion de la majorité PLR, les autorités yverdonnoises ont multiplié les réalisations qui permettent aux jeunes et moins jeunes de pratiquer du sport avec des installations modernes et accueillantes à leur disposition, de s’ébattre dans des espaces sécurisés et bien pensés, de se délasser dans un cadre respectueux de l’environnement naturel.

En l’espace d’une législature, nombre de décisions ont été prises et de projets mis en place. Le but: offrir des possibilités de bouger au sein même de la commune, lutter contre la sédentarité et les problèmes liés à l’obésité, favoriser la culture du jeu et de l’échange social, en particulier chez les plus jeunes, proposer des lieux d’activités en plein air attractifs et bien conçus. En un mot comme en cent, contribuer très concrètement au sentiment de bien-être de l’ensemble de la population.

«Le fruit de mûres réflexions, d’un plan directeur du sport et de planification à long terme.»

Entre autres projets majeurs, citons la construction du skatepark, devenu un point de ralliement très apprécié de la jeunesse yverdonnoise, la réalisation d’un terrain de BMX en collaboration avec la Commune de Grandson, les terrains multisports Aux Rives et Aux Moulins, la reprise du stade de l’USY et sa mise à la disposition du public, la construction d’une nouvelle salle de gymnastique au Collège Pestalozzi, la création d’une base nautique à la Plage, et bien entendu la rénovation du stade de foot et le lancement du grand projet Sport 5, qui marie si bien le sport et la culture.

Tous ces développements, auxquels s’ajoutent les projets enthousiasmants de réaménagement des rives du lac et de création de nouveaux espaces verts, ne tombent pas de nulle part. Ils sont le fruit de mûre réflexion, d’un plan directeur du sport, par exemple, et de planification à long terme qui touche l’ensemble de ces activités.

Amie des enfants

La mise à niveau des préaux et espaces de jeu pour enfants en fait partie. En 2018, une inspection de routine avait conduit au retrait d’équipements dégradés dans quatre des 17 places de jeu de la ville. Avec comme but d’obtenir à terme le label Commune amie des enfants, et la volonté de développer des aires de jeu durables et sûres, la Ville a mis en place une démarche participative avec les élèves et les enseignants qui a débouché sur le réaménagement de la place de jeu du collège de Fontenay. Le préau de Pierre-de-Savoie a lui aussi été modernisé, et l’ensemble des équipements est appelé à suivre la même progression.

Comme tous les autres projets qui font que notre ville avance dans le bon sens, c’est un travail important, qui exige des coûts substantiels et mérite d’être effectué de manière approfondie, avec méthode. C’est ce que la majorité PLR accomplit à Yverdon-les-Bains. Quand d’autres blablatent, elle agit, elle planifie, elle met en œuvre. Preuves à l’appui.

4 commentaires
    Alain1234

    Que de belles paroles en juste avant les élections.

    La vérité en quatre ans le PLR n a rien fait!

    Il y a moins d installation qu'il y a quatre ans.

    Le PLR ne s intéresse pas aux enfants!