Passer au contenu principal

L’argent liquide menacéAffaibli par le virus, le cash n’a pas dit son dernier mot

Roi du monde «d’avant», l’argent liquide a d’autres cordes à son arc que le passage en caisse pour survivre.

La pandémie a dopé le recours aux systèmes de paiement sans contact.
La pandémie a dopé le recours aux systèmes de paiement sans contact.
Yvain Genevay / Le Matin

La Suisse a mal à son cash. Historiquement considéré comme le pays de l’argent liquide, notre pays a revu ses pratiques lorsque le coronavirus a déferlé. Suspectés de doper la propagation du Covid-19, pièces de monnaie et autres billets de banque traînent depuis une image encombrante qui les a éloignés de nos poches et surtout de nos mains. Pour beaucoup, l’argent n’a jamais été aussi sale. En particulier lorsque au plus fort de la crise, lOrganisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé de leur préférer les moyens de paiement sans contact.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.