Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’éditorialAidons les commerçants à se refaire

8 commentaires
    Pierre-François Culand

    Mon interprétation du choix vaudois: on ne ferme pas les magasins de seconde nécessité, car de toute façon ils seront presque vides et donc ne représenteront pas un gros danger sanitaire, par contre ainsi ils ne nous coûteront pas en mesure de soutien et de chômage partiel !

    Calcul cynique et machiavélique, mais bien joué M.Leuba !