Passer au contenu principal

Violences domestiquesAlain Berset rencontre les ministres de l’égalité de l’UE

Le conseiller fédéral a représenté la Suisse lors d’une visioconférence réunissant les ministres européens de l’égalité. Les violences domestiques étaient au centre du débat.

Le conseiller fédéral Alain Berset, accompagné de Sylvie Durrer, directrice du bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes, ont pris part à la vidéoconférence à l’invitation de l’Allemagne, qui préside le Conseil de l’UE.
Le conseiller fédéral Alain Berset, accompagné de Sylvie Durrer, directrice du bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes, ont pris part à la vidéoconférence à l’invitation de l’Allemagne, qui préside le Conseil de l’UE.
KEYSTONE

Violence domestique et violence à l’égard des femmes durant la pandémie ont été au menu de la vidéoconférence des ministres européens de l’égalité vendredi. Alain Berset y a participé pour la Suisse à l’invitation de l’Allemagne, qui préside le Conseil de l’UE.

La pandémie renforce les facteurs qui conduisent à la violence domestique, notamment les restrictions à la liberté de mouvement et les difficultés financières. C’est pourquoi il est important que les systèmes de soutien aux victimes fonctionnent bien.

Le ministre suisse de l’intérieur a présenté à ses homologues les mesures prises en Suisse pour lutter contre la violence domestique et à l’égard des femmes dans ce contexte, indique le Département fédéral de l’intérieur (DFI).

En mars, Confédération et cantons ont mis sur pied une «task force» contre ce type de violence, pour assurer un échange régulier entre professionnels des services de consultation, police, Confédération et cantons. Cette instance surveille en outre l’évolution des cas signalés à la police et la disponibilité des places d’accueil, et soutient les cantons dans l’aide aux victimes.

«Il faut lutter de manière systématique contre la violence domestique et poursuivre les coupables, y compris et surtout en temps de crise», a affirmé Alain Berset selon le texte du communiqué.

Numéro de téléphone unique

Les participants à la conférence se sont également penchés sur l’initiative consistant à créer un numéro de téléphone unique au niveau européen pour les lignes nationales d’aide téléphonique destinées aux femmes victimes de violences.

En Suisse, les adresses des services de consultation des différents cantons sont disponibles sur le site Internet suivant: www.aides-aux-victimes.ch.

Cinquante agressions par jour

En 2019, la Suisse a enregistré quelque 20’000 délits de violence domestique, soit près de 50 par jour. Environ deux tiers des homicides ont eu lieu dans le cadre domestique. Quinze personnes ont été assassinées par leur partenaire, et quatorze d’entre elles étaient des femmes.

Dès 2021, le Conseil fédéral prévoit d’octroyer des aides financières de l’ordre de 3 millions de francs pour prévenir la violence domestique. Le Parlement se prononcera sur ce crédit lors de la session d’hiver.

ATS/NXP