Passer au contenu principal

Élections communales 2021Alexandre Démétriadès sur le ticket socialiste à Nyon

Le député de 29 ans et la sortante Stéphanie Schmutz rejoignent les forces vertes sur la liste de la plateforme de gauche.

Alexandre Démétriadès et Stéphanie Schmutz défendront les valeurs socialistes sur le ticket de la gauche dans la course à la Municipalité de Nyon.
Alexandre Démétriadès et Stéphanie Schmutz défendront les valeurs socialistes sur le ticket de la gauche dans la course à la Municipalité de Nyon.
Ebinger

Les visages sont désormais connus dans la course à la Municipalité de Nyon. Quelques jours après la présentation des Verts qui lancent Élise Buckle et Pierre Wahlen, leurs alliés socialistes ont communiqué leur choix pour défendre leurs couleurs au sein de la plateforme de gauche, sur laquelle figure aussi le syndic Daniel Rossellat. Municipale sortante chargée notamment du Social, du Logement et du Sport, Stéphanie Schmutz tentera d’obtenir un troisième mandat. Restait une place sur la liste commune après le retrait de Fabienne Freymond Cantone. Elle revient à Alexandre Démétriadès.

Le dernier venu a beau avoir 29 ans, il possède une longue carrière politique. Conseiller communal depuis 2010, député depuis 2013, cet excellent orateur est sur le point de terminer son master en études européennes à Genève.

Dans la continuité

«Le ticket est fort, légitime et paritaire, soutient Chloé Besse, cheffe du groupe socialiste. Il s’inscrit dans la continuité du travail effectué ces dernières années par nos municipales. Nous sommes persuadés qu’il est le bon pour conserver nos deux sièges à l’Exécutif.»

Pour concrétiser ses idées, la plateforme de gauche a l’objectif de reprendre la majorité perdue il y a cinq ans à la Municipalité. Elle espère aussi faire basculer le Conseil communal, qui penche historiquement à droite. «C’est fondamental pour faire avancer les projets qui nous tiennent à cœur en matière de logement, du développement de l’accueil de jour, de la mixité sociale et de soutien au tissu associatif», assure Stéphanie Schmutz.

Dans le camp adverse, la liste sera identique à celle de 2016. Les sortants Claude Uldry (Indépendant) et Vincent Hacker (Vert’lib) l’ont confirmé, tout comme l’UDC Sacha Soldini. Les deux municipaux PLR Roxane Faraut Linares et Maurice Gay officialiseront leur candidature prochainement.

3 commentaires
    Pelot

    Ils sont surtout là, pour dépenser les deniers des citoyens, sans sortir de leur poche 1 franc. Certain ne seront pas sur la liste des vainqueurs , marre de cette gauche caviarde .