Passer au contenu principal

La nature comme cabinetAller chez le psy dans la forêt

Lancée en 2016, «Walk2Talk» regroupe des praticiens qui consultent en marchant.

Avancer dans la même direction, mais au rythme de la cliente devient bien plus qu’une métaphore dans la nature de Suisse romande.
Avancer dans la même direction, mais au rythme de la cliente devient bien plus qu’une métaphore dans la nature de Suisse romande.
DR

Mireille Régis n’a pas attendu la ruée vers la nature provoquée par le semi-confinement pour proposer à ses clients — «je n’aime pas trop dire patients, puisque ces personnes viennent pour elles: elles sont demandeuses d’un service en somme» — de prendre la clé des champs. Ou de la forêt, des vignes, du bord du lac. C’est selon. À 30 ans, cette psychothérapeute, comme ses sept acolytes regroupés sous le nom de «Walk2Talk» (marcher pour parler), a choisi de recevoir dans une multitude de «cabinets» qui ont en commun de ne coûter aucun loyer et d’être en plein air.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.