Passer au contenu principal

Automobilisme à Villars-sur-OllonAlpine Challenge, l’autre façon de faire du rallye

C’est la finale d’un Trophée FIA (Fédération internationale de l’automobile), mais il n’y est pas question de vitesse. Ce week-end, Villars-sur-Ollon est la plaque tournante d’un rendez-vous où se marient passé et présent.

D’innombrables collectionneurs possèdent des bijoux. Plusieurs d’entre eux seront de la fête de vendredi à dimanche pour trois jours de découverte de la Suisse romande au départ de Villars.
D’innombrables collectionneurs possèdent des bijoux. Plusieurs d’entre eux seront de la fête de vendredi à dimanche pour trois jours de découverte de la Suisse romande au départ de Villars.
DR

Les yeux fermés, on reconnaît le bruit du 6 cylindres Porsche de la 914-6. Les yeux ouverts, on se les frotte: qui pilote cette Lancia Fulvia Coupé 1972, ce ne peut être que Sandro Munari, non? Et la R8 Gordini, toute bleue de France, est-ce un des futurs mousquetaires de la grande équipe Alpine-Renault, Jean-Claude Andruet, Jean-Luc Thérier, Jean Vinatier, Jean-Pierre Nicolas? Eh bien non, c’est vous ou moi. Enfin, presque. Plus question de temps scratch, d’épreuves spéciales dans lesquels les bolides sont lancés sur des routes fermées. Ce n’est pas cela, non, c’est une autre façon de vivre la passion automobile, c’est même la finale du Trophée FIA pour rallyes historiques de régularité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.