Passer au contenu principal

ÉnergieAlpiq réduit son conseil d’administration

Le groupe énergétique sis à Lausanne va conserver un conseil d’administration à 10 personnes après la démission de trois membres le 14 octobre, a-t-il annoncé ce jeudi dans un communiqué.

Alpiq prévoit également un renforcement de sa capacité financière qui sera décidé lors de son assemblée générale extraordinaire le 29 octobre.
Alpiq prévoit également un renforcement de sa capacité financière qui sera décidé lors de son assemblée générale extraordinaire le 29 octobre.
KEYSTONE

Alpiq compte réduire son conseil d’administration de 13 à 10 membres, renforcer sa capacité financière et simplifier sa structure de capital à l’occasion de son assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 29 octobre.

Pour ce faire, le groupe énergétique sis à Lausanne proposera la conversion en fonds propres des prêts hybrides des actionnaires en cours pour un montant de 366,5 millions de francs, précise un communiqué paru jeudi.

Trois membres de l’actuel conseil d’administration, Anne Lapierre, Dominique Gachoud et Heinz Saner, ont présenté leur démission le 14 octobre.

Assemblée générale

L’assemblée générale décidera de la conversion en actions Alpiq par le biais d’une augmentation de capital ordinaire avec libération par compensation, détaille le groupe vaudois.

Quelque 5,2 millions de nouvelles actions d’une valeur nominale de 0,01 franc chacune seront émises au prix d’émission de 70 francs par action. Le capital-actions sera ainsi augmenté d’un montant nominal de 52’357,15 francs.

Les nouvelles actions seront libérées par compensation des prêts hybrides des actionnaires en cours et par un apport en espèces. Alpiq insiste sur le fait que l’emprunt hybride public de 650 millions de francs n’est pas concerné par la conversion des prêts hybrides des actionnaires.

ATS/NXP