Passer au contenu principal

Clap de finAndrea Binotto et Stade-Lausanne se séparent

Sept ans et trois promotions après son arrivée, le technicien va quitter le banc de l’actuel 7e de Challenge League.

Andrea Binotto et Stade-Lausanne-Ouchy, la fin du conte de fées.
Andrea Binotto et Stade-Lausanne-Ouchy, la fin du conte de fées.
Keystone

Ce jour allait bien finir par arriver. Comme l'épilogue d'une série, le dénouement d'un conte de fées, la fin d'une belle histoire d'amour, la nouvelle est tombée samedi, au lendemain de l'annonce de la reprise des championnats de Super et de Challenge League. Andrea Binotto et Stade-Lausanne-Ouchy, c'est fini.

Passé de l'ombre à la lumière aux yeux du grand public l'été dernier avec la promotion de son équipe en Challenge League, le technicien de 49 ans restera comme la figure emblématique de ces dernières années du côté de Samaranch. Arrivé à Vidy à l'été 2013, alors que le SLO militait encore en 2e ligue inter, le «Professeur» a su générer un groupe autour de lui pour grimper dans la hiérarchie et surpasser tous les obstacles. Ni les deux échecs en finales de promotion en 1re ligue, ni les turbulences en coulisses de l'année dernières n'auront su stopper Stade et son coach dans leur folle ascension.

Le club et son entraîneur n'ayant pas la même vision du futur, décision a donc été prise des deux côtés de mettre fin à l'aventure. L'équipe en a été informée lors d'une séance samedi après-midi, tandis que plusieurs questions restent à éclaircir. La principale concerne les treize dernières rencontres de la saison et l'identité de l'homme qui s'assoira sur le banc. Ce pourrait être Andrea Binotto, lors d'une sorte de «tournée d'adieux», ce pourrait être quelqu'un d'autre.