Passer au contenu principal

Vienne serre la visAprès avoir tardé à réagir, l’Autriche bascule dans le confinement

Le pays détient le record de nouveaux cas en Europe. Le gouvernement annonce des tests massifs et la fermeture des écoles. Et critique indirectement la Suisse.

Sebastian Kurz a précisé lundi les mesures du confinement, qui devrait être levé le 7 décembre si les indicateurs le permettent.
Chancelier
Sebastian Kurz a précisé lundi les mesures du confinement, qui devrait être levé le 7 décembre si les indicateurs le permettent.
Dragan Tatic/BUNDESKANZERLAMT via APA/dpa

Les longues files d’accros au shopping devant les grands magasins viennois avaient, lundi, un goût de déjà-vu. Et à entendre les passants aux micros des médias, la perspective d’un Noël confiné ne fait pas beaucoup de doutes. «On saigne», se plaint une commerçante devant sa petite boutique du centre-ville. «Il aurait fallu prendre des mesures plus radicales et bien plus tôt», critique un client, les bras chargés de cadeaux.

Des fêtes de fin d’année gâchées, c’est tout ce que Sebastian Kurz ne veut pas. Le reconfinement qui débute mardi doit permettre à l’Autriche de sortir de la spirale infernale des nouveaux cas de coronavirus, dont elle détient depuis le 14 novembre le record européen. Selon les dernières données sur sept jours du site Our World in Data, le pays compte plus de 800 nouveaux cas par million d’habitants, et dépasse ainsi la Suisse (743). Il a enregistré vendredi passé près de 10’000 contaminations en vingt-quatre heures, contre seulement 1000 début octobre. Le système hospitalier arrive à saturation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.