Passer au contenu principal

Chantier de Téléverbier non signalé«Au minimum, on aurait voulu des excuses»

La famille du cycliste tué après avoir percuté en août 2013 une barrière de chantier, à Bagnes (VS), craint que l’affaire ne soit jamais jugée.

La barrière métallique grise avait été posée le jour de l’accident en travers de cette petite route (ci-contre au tout premier plan, soit immédiatement après l’arbre). Dans le sens de la descente, l’obstacle n’était visible qu’au dernier moment en raison d’une courbe à droite.
La barrière métallique grise avait été posée le jour de l’accident en travers de cette petite route (ci-contre au tout premier plan, soit immédiatement après l’arbre). Dans le sens de la descente, l’obstacle n’était visible qu’au dernier moment en raison d’une courbe à droite.
Sébastien Anex

«On est épuisés et en colère. Les cinq accusés ont eu ce qu’ils voulaient: la prescription sera atteinte dans moins d’un mois.» Monique est la veuve de Michel Ribordy, père de famille décédé à 51 ans des suites d’un terrible accident de VTT survenu à 6 km de son domicile de Sembrancher (VS), après une journée de travail auprès de la compagnie Transports Martigny.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.