Passer au contenu principal

Mesures contre le coronavirusAu Qatar, c’est le masque ou la prison!

Les récalcitrants risquent 3 ans derrière les barreaux. Panique dans les pays du Golfe, face à une pandémie soudain galopante.

Au Qatar, le port du masque est obligatoire. Depuis dimanche, les contrevenants risquent 3 ans d’emprisonnement et une amende de plus de 50’000 francs.
Au Qatar, le port du masque est obligatoire. Depuis dimanche, les contrevenants risquent 3 ans d’emprisonnement et une amende de plus de 50’000 francs.
AFP/QATAR OUT

C’est la sanction la plus sévère du monde! Jusqu’à 3 ans de prison et 200’000 rials (plus de 50’000 francs), voilà ce qu’il en coûte de ne pas porter le masque en public, depuis dimanche au Qatar. Le petit émirat, qui dans un premier temps croyait avoir réussi à maintenir sous contrôle la pandémie, plaçant en confinement quelques voyageurs infectés, voit aujourd’hui la contagion progresser à une vitesse inquiétante parmi ses 2,8 millions d’habitants. Doha a recensé jusqu’à présent 32’600 cas, soit 2000 de plus que la Suisse! Par contre, le virus n’y a provoqué pour l’instant «que» quinze décès.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.