Passer au contenu principal

Un théâtre, une saisonAu théâtre de l’Échandole, l’improvisation est reine

Le théâtre d’Yverdon fait la part belle à la créativité artistique à travers plus d’une trentaine de spectacles de septembre à avril 2021.

Les improvisateurs de la Cie du Cachot présentent «Quidam», leur nouveau spectacle, une fois par mois jusqu’à avril 2021. Première le 26 septembre.
Les improvisateurs de la Cie du Cachot présentent «Quidam», leur nouveau spectacle, une fois par mois jusqu’à avril 2021. Première le 26 septembre.
DR

Du théâtre à la danse, de l’humour au jazz, l’Échandole se fait le porte-étendard de l’improvisation en tout genre. En témoigne la première pièce à ouvrir le calendrier de cette nouvelle saison, le 26 septembre: «Quidam», nouveau spectacle d’impro de la Cie du Cachot, qui brode autour de personnages insignifiants qui ont bouleversé la grande histoire. À voir une fois par mois jusqu’en avril 2021. Avec les improvisateurs du Cabinet Créatif, le public aura le fin mot de l’histoire d’un «Boucle d’Or» revisité (6-7 mars).

«La comédie musicale improvisée» mêle quant à elle théâtre et musique (30 oct.), tout comme le nouveau duo de Vincent Veillon et Christophe Auer qui cherche «La meilleure chanson de tous les temps» (23-25 fév.). Parmi sa trentaine de spectacles, le théâtre d’Yverdon fait de nouveau la part belle à la musique improvisée en accueillant les festivals JazzContreBand (2-23 oct.) et Nova Jazz (4-6 fév.). On ne manquera pas non plus le double concert de la chanteuse argentine Maria de la Paz (10-11 nov.).

Les coups de cœur

«L’Odyssée» Ulysse revisité par un trio de comédiens belges déluré. Où comment découvrir la mythologie grecque avec un humour acide et punk (6 déc.).

«Tout bêtement» Des histoires d’animaux loufoques racontées sous forme de poèmes, d’illustrations et de musique classique pour le jeune public (23 et 24 janv.).

«Labrats» Un dialogue chorégraphique entre un Yverdonnois et un Finlandais fait aussi bien de portés acrobatiques que de gestes qui racontent le quotidien (20 et 21 mars).

La rencontre

Théâtre au bord de l’eau Pour fêter leurs anniversaires respectifs, 20 ans pour les arTpenteurs et 40 ans pour les Baladins du Miroir, les deux compagnies itinérantes planteront chacune un chapiteau à la plage. La première présentera sa fable écologique empreinte de mythologie grecque «If, une odyssée verte» (22-25 juin), tandis que la troupe belge déploiera le drame moderne «Désir, terre et sang», porté par la danse, la musique et le chant (25 et 26 juin).