Diesel: l'Union européenne veillera au grain

EuropeLa Commission européenne va surveiller de près les nouveaux logiciels pour les moteurs diesel après le scandale de 2015.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Union européenne (UE) a expliqué jeudi vouloir étudier de près le fonctionnement des logiciels adaptés pour les moteurs diesel promis par l'industrie automobile allemande pour faire baisser leurs émissions polluantes, à l'issue d'un forum tenu la veille à Berlin.

«Nous saluons les efforts du gouvernement allemand et de l'industrie visant à rétablir enfin la confiance des consommateurs et à améliorer la santé publique à la suite du scandale des émissions de gaz polluants automobiles», a déclaré Vanessa Mock, une porte-parole de la Commission. Elle s'exprimait lors d'un point de presse à Bruxelles.

Un grand forum national sur le diesel, vilipendé depuis la révélation des manipulations du groupe Volkswagen il y a deux ans, avait été organisé mercredi dans la capitale allemande pour lui venir au secours. Tous les constructeurs en Allemagne, Volkswagen et ses marques Audi et Porsche, Daimler (Mercedes-Benz), BMW mais aussi Opel et l'américain Ford, y ont assisté.

Les constructeurs veulent rappeler à leurs frais 5,3 millions de véhicules diesel en Allemagne d'ici fin 2018. Ils ont promis de réduire de 30% les émissions d'oxyde d'azote (NOx) par une mise à jour logicielle. «Nous chercherons à savoir si la mise à jour proposée du logiciel sera suffisante pour réduire les émissions de NOx en deçà des seuils existants», a commenté Vanessa Mock.

Soupçons de cartel

Volkswagen, numéro un mondial de l'automobile, avait reconnu en septembre 2015 avoir équipé 11 millions de véhicules diesel d'un logiciel truqueur qui faussait les contrôles de ses émissions polluantes. Les soupçons se sont étendus depuis à l'ensemble de l'industrie.

Le contexte est encore alourdi par la révélation de soupçons de cartel entre constructeurs allemands, qui aurait selon l'hebdomadaire Spiegel jeté les bases de cette manipulation.

«Il faut épargner aux consommateurs les coûts additionnels et autres effets contraires possibles en termes de consommation de carburant et de durée de vie des véhicules», a par ailleurs insisté la porte-parole de l'exécutif européen.

Vers des interdictions

Les industriels font face à des menaces d'interdiction du diesel dans certaines grandes villes comme Stuttgart ou Munich en Allemagne. Le diesel équipe la moitié des véhicules européens.

Dans le reste de l'Europe, Londres, la France et la Norvège ont déjà fait part de leur volonté de bannir les véhicules à moteur diesel et à essence dans les décennies à venir. Ce changement doit se réaliser au profit de l'électrique. (ats/nxp)

Créé: 03.08.2017, 15h20

Articles en relation

L’automobile allemande sur le banc des accusés

Economie Le «sommet du diesel» pourrait devenir le procès d’une industrie critiquée pour préférer la rentabilité à la santé. Plus...

Berlin perd patience face aux scandales

Industrie automobile L'Allemagne hausse le ton contre le secteur, décrédibilisé par les soupçons de cartel et de tricherie sur les émissions polluantes des véhicules diesel. Plus...

VW va améliorer 1 million de voitures diesel de plus

Allemagne Le constructeur automobile va remettre en état des véhicules Porsche et VW équipés de moteurs V6 et V8 TDI. Plus...

BMW nie toute entente sur les émissions de diesel

Automobile La constructeur allemand a nié dimanche toute entente avec ses rivaux visant à se concerter sur les émissions de diesel de ses voitures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...