Nous avons testé la Tesla S, la «meilleure voiture du monde»

Industrie automobileLa Tesla Model S, une Américaine luxueuse entièrement électrique, débarque en Suisse dès juillet. 24 heures a testé cette berline élue «meilleure voiture du monde» par un magazine spécialisé. Avec raison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est avec une énorme curiosité que l'on aborde la Tesla Model S, du constructeur californien Tesla Motors. Il faut dire que cette berline de luxe, dont les livraisons sont prévues cet été en Suisse, est auréolée des critiques les plus élogieuses. Ainsi, elle a été élue ce printemps meilleure voiture du monde par le magazine américain Consumers Reports qui, après une batterie de tests, lui a attribué la note de 99 sur 100! La 2e fois seulement dans l'histoire du journal. Elle a aussi été sacrée voiture de l'année 2013 par Automobile Magazine et Motor Trend.

Autonomie loin devant les autres électriques

Les revues ont en effet été impressionnées par l'autonomie moyenne du bolide, 320 km (480 km à 88km/h selon Tesla Motors), soit pratiquement le double que tous ses concurrents électriques. Une performance obtenue grâce à une batterie lithium-ion de pointe à 85 kwh. (Découvrez ses caractéristiques dans la galerie ci-desssus).

Ce qui fait la différence, c'est que cette voiture a été entièrement conçue pour être dès le départ à 100% électrique. Son aérodynamisme, la distribution de ses poids et ses composants ont été soigneusement étudiés pour économiser un maximum d'énergie», vante Jacques Michel, porte-parole de la marque en Suisse. «En outre, c'est la seule voiture évolutive, puisque nous sommes capables d'effectuer des mises à jour grâce à un simple téléchargement via sa connexion 3G sans passer par un garage!»

Lignes épurées et aérodynamiques

Alors quand un modèle S Performance attend sagement, dans la cour d'un hôtel de luxe à Vevey, d'être emmené pour un petit tour sur les routes de la région, on commence par scruter ses extérieurs sous toutes les coutures. Et déjà, rien à dire: ses lignes sont superbes. Les poignées des portières sont rétractables pour diminuer la prise à l'air. Tout respire l'élégance et l'aérodynamisme.

En outre, les rangements sont somptueux: un coffre arrière spacieux et classique et surtout, un coffre sous le capot de 150 litres, le moteur étant placé entre les roues arrières! Au total: près de 1800 litres de chargement! Un record pour sa catégorie.

Ecran tactile de 17 pouces

Cette impression de luxe est confortée par la découverte de l'intérieur de la Tesla qui, au-delà des finitions, frappe par une sensation d'espace inhabituelle.

Il faut dire qu'il n'y a plus de boîtier de vitesse, tout se commande par des manettes autour du volant et surtout via la pièce maîtresse de l'habitacle, un écran tactile de 17 pouces. Il s'agit d'un bijou de technologie, plus grand qu'un iPad, et qui régit musique, climatisation, carte GPS, l'accès au web et bien plus encore!

Silence impressionnant

Mais que vaut tout cela une fois sur la route? Première surprise quand on s'installe derrière le volant, c'est l'absence de clé de contact. Pourtant elle existe, mais elle ressemble surtout à une souris mac qui ne se branche nulle part! C'est seulement en l'ayant dans la poche et après avoir bouclé sa ceinture, que l'on peut démarrer la Tesla Model S.

Et là, 2e surprise: le moteur est enclenché, mais le silence est absolu ou presque. Pas une vibration. Rien. Car la Model S intègre une ingénierie de pointe qui permet d'obtenir le confort sonore d'un studio d'enregistrement, dixit le site internet de Tesla Motors. Et cela s'entend! Lors de la conduite, l'on perçoit à peine le roulement des pneus sur la route. Déconcertant mais ô combien agréable!

Puissance dans l'accélération

Une fois lancée, la Tesla Model S se conduit d'une main, tant elle est maniable, agile et réactive. Sa suspension est telle que l'on sent à peine la chaussée. En outre, la Model S de base, atteint les 100 km/h en 5,6 secondes, celle que nous avons testée, la Model S Performance, fait encore mieux avec 4,4 secondes!

Et cette puissance se sent. Dès que l'on presse un peu l'accélérateur, elle bondit et «scotche» son conducteur au siège. Une sensation grisante. Et dès que l'on relâche la pédale, elle freine instantanément, procurant une sensation de sécurité appréciable.

8 ans de service compris

Quand on quitte à regret la berline, on se dit que cette Tesla S a tout de la voiture du futur, alliant conduite sportive et confort, tout en préservant l'environnement. Et quand on apprend qu'elle est proposée en Suisse avec 8 ans de service (ou 160'000 km) à domicile compris dans son prix d'achat, on craquerait bien volontiers.

Dommage que son prix soit pour l'instant dissuasif pour bien des bourses. En effet, il faut sortir près de 86'000 francs pour le Model S (60 kwh) ou 111'800 francs pour le Model S Performance. C'est sans doute le seul bémol que l'on peut trouver à cette voiture d'exception. Et encore... Une fois calculé le gain sur les services d'entretien et les pleins d'essence qu'il ne faudra jamais effectuer, elle n'est plus aussi chère comparée aux voitures thermiques de sa catégorie...

Reste à attendre 2016-2017. En effet, le constructeur s'est attelé à concevoir une génération de Tesla plus petites et moins onéreuses. Mais avant cela, il sortira un SUV entièrement électrique à 4 routes motrices et 7 places, ceci pour 2015. Il comprendra 2 moteurs, l'un pour gérer au mieux les roues avant, l'autre pour s'occuper des roues arrière. Là aussi une petite révolution dans le monde des 4x4.

(nxp)

Créé: 28.05.2013, 09h30

Livrable dès l’été en Suisse

La Tesla Model S débarque en Suisse dès cet été. La production spécifique a démarré dans les ateliers de l’usine de Palo Alto, en Californie, et la voiture sera livrable dès juillet. Le constructeur Tesla Motors possède par ailleurs, un siège en Suisse, à Zurich, où il dispose d’un showroom. Pour l’instant, il n’existe qu’un seul Service Center en Suisse, à Winterthour. Mais un 2e est prévu dans la région genevoise dans le courant du 2e semestre 2013.

Particularité de Tesla Motors : il vend directement ses bolides à ses clients, sans passer par un concessionnaire, à travers ses magasins et ses boutiques en ligne. Ce qui permet d’offrir un prix unique de ses modèles, quel que soit le pays, explique Jaques Michel, le représentant de la marque en Suisse romande. Seules les taxes d’importation changent en fonction des pays.

Tesla Motors cartonne en bourse

La Tesla Model S est la 2e génération seulement de voitures construites par Tesla Motors, une entreprise appartenant au PDG milliardaire Elon Musk, fondateur de SpaceX, spécialisée en transport de matériel de l’espace et cofondateur de PayPal. Fondée en 2003, la firme croulait sous les dettes en 2008, au point qu’elle a failli disparaître.
Cinq ans plus tard, l’entreprise s’est redressée et a même engrangé son premier bénéfice, 11 millions de dollars. Au premier trimestre 2013, elle a généré des revenus de 562 millions de dollars, en hausse de 83%. Elle s’est également placée en tête des ventes aux USA, devant Mercedes, BMW et Audi.

Du coup, l’action en Bourse a explosé et est en hausse de 160% depuis le début de l’année après la diffusion de rapport d’analystes favorables dont Morgan Stanley. Tesla Motors vaut en Bourse plus que Fiat, qui a vendu 1 million de voitures au 1er trimestre.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...