Rolls-Royce va supprimer 4600 emplois

AéronautiqueD'ici à 2020, le groupe industriel britannique va biffer 4600 emplois, principalement au Royaume-Uni.

Rolls-Royce  produit notamment des moteurs pour les avions.

Rolls-Royce produit notamment des moteurs pour les avions. Image: archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rolls-Royce dégraisse. Le groupe industriel britannique a annoncé ce jeudi vouloir supprimer 4600 emplois d'ici à 2020, principalement au Royaume-Uni.

La nouvelle restructuration, qui vise notamment à réduire la complexité administrative de l'entreprise qui produit notamment des moteurs pour les avions, doit lui permettre d'économiser à terme 400 millions de livres par an.

En difficulté depuis plusieurs années

La réorganisation «vise à réduire le nombre de niveaux d'encadrement et sa complexité», afin de «créer une organisation plus simple, plus dynamique et plus saine avec des responsabilités plus claires, une productivité plus importante et des prises de décision plus rapides», a expliqué le groupe dans un communiqué. En difficulté depuis quelques années, Rolls-Royce avait essuyé une perte nette record en 2016 avant de rebondir l'an passé.

L'entreprise a déjà mis en place plusieurs autres restructurations, supprimant des milliers d'emplois. En janvier, elle avait annoncé qu'elle pourrait vendre l'essentiel de ses activités de marine civile en difficulté, à la faveur d'une réorganisation en trois pôles aéronautique, défense et systèmes de propulsion et d'énergie.

Hiérarchie intermédiaire dans le viseur

Le personnel de la hiérarchie intermédiaire pourrait être en première ligne de la nouvelle coupe. Le groupe emploie quelque 55'000 personnes dans une cinquantaine de pays, dont près de 20'000 ingénieurs. Les employés britanniques paieront le plus lourd tribut. Le site de Derby, dans le centre de l'Angleterre, devrait être particulièrement affecté.

«Lors des 24 mois à venir, nous prévoyons que cette restructuration va conduire à la suppression de 4600 emplois, principalement au Royaume-Uni où la majorité de nos fonctions administratives et de support sont basées», a prévenu Rolls-Royce. «Un tiers environ de ces postes devraient être supprimés d'ici à la fin 2018. Le programme prendra de l'ampleur en 2019 et la réduction totale prévue du nombre d'employés et les changements structurels auront été bouclés d'ici à la mi-2020», a-t-il énuméré.

Le groupe estime que la mise en place de ce plan lui coûtera 500 millions de livres (près de 652 millions de francs), y compris les indemnisations prévues pour les employés et les frais liés à la mise en place de nouvelles structures. Il prévoit néanmoins qu'à partir de la fin 2020, sa nouvelle organisation lui coûtera 400 millions de livres de moins par an. (ats/nxp)

Créé: 14.06.2018, 10h42

Articles en relation

Rolls-Royce s'effondre de plus de 10% en bourse

Marché financier Le motoriste britannique Rolls-Royce s'effondrait de plus de 10% jeudi matin à la Bourse de Londres après avoir annoncé que 2014 marquerait une «pause» de la croissance de ses revenus et de ses bénéfices. Plus...

Avec Rolls-Royce, le luxe se lance dans le SUV

Automobile Porsche a initié le mouvement en 2003. Dix ans plus tard, d'autres marques automobiles de luxe envisagent de lancer des 4x4 haut-de-gamme: Rolls-Royce vient de rejoindre Bentley, Lamborghini et Maserati. Plus...

Rolls-Royce responsable d'une avarie sur un A380

Aviation Rolls-Royce a reconnu son entière responsabilité dans l'avarie d'un moteur Trent sur un A380 de la compagnie australienne Qantas qui avait explosé en plein vol en novembre 2010. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...