Volkswagen mise très gros sur la voiture du futur

AutomobileLe groupe aux douze marques veut dépenser près de 40 milliards de francs pour devenir le numéro 1 de l'électrique.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Désireux de se métamorphoser en champion mondial de la voiture électrique, Volkswagen a annoncé vouloir dépenser d'ici 2022 plus de 34 milliards d'euros (39,4 milliards de francs) dans la voiture du futur. Une enquête a par ailleurs été ouverte contre le géant allemand de l'automobile aux Etats-Unis pour des airbags défectueux.

Cette somme servira à l'électrification de la gamme du constructeur, déjà prévue, ainsi qu'au développement de la voiture autonome, des nouveaux services à la mobilité et du numérique, a détaillé vendredi le groupe aux douze marques (VW, Audi, Seat, Porsche, Lamborghini, etc.) à l'issue d'un conseil de surveillance à son siège de Wolfsburg.

Pour les cinq années qui viennent, le volume d'investissement total (hors coentreprises chinoises) s’élèvera à «plus de 70 milliards d'euros», a précisé un porte-parole. Cela représente 14 milliards d'euros par an en moyenne, soit un peu plus que la moyenne observée ces dernières années.

Numéro un en 2025

«Nous créons les conditions pour faire de Volkswagen le numéro un de l'électrique d'ici 2025», a déclaré le patron Matthias Müller, cité dans un communiqué. Le gros des quelque 34 milliards d'euros dédiés aux nouvelles technologies servira à électrifier les véhicules du groupe afin d'étoffer l'offre de voitures tout électriques et hybrides.

Jeudi, Volkswagen avait annoncé qu'il allait, avec ses partenaires locaux, investir plus de 10 milliards d'euros en Chine d'ici 2025 pour développer et produire des voitures électriques et hybrides, des investissements qui sont comptabilisés séparément par le groupe allemand.

Site dédié entièrement à l'électrique

La voiture électrique est un axe central de la stratégie adoptée par Volkswagen après la révélation à l'automne 2015 de la manipulation par le groupe de millions de moteurs diesel pour les faire paraître pour plus propres qu'ils n'étaient en réalité. En septembre, à l'occasion du salon international de l'automobile de Francfort, Volkswagen avait promis de proposer une variante électrifiée de ses quelque 300 modèles d'ici à 2030, ce qui représente un investissement de 20 milliards d'euros.

L'usine de Zwickau, dans l'est de l'Allemagne, va être transformée en site de production exclusivement consacré à l'électrique, a dit vendredi le groupe. Les véhicules reposeront sur une architecture commune baptisée MEB. En parallèle, l'entreprise entend poursuivre son objectif de ramener son taux d'investissement à 6% d'ici 2020, un «niveau compétitif» selon le groupe, après 6,9% en 2016.

Problème de déploiement d'airbags

Par ailleurs, l'autorité américaine de la sécurité routière a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête concernant une défaillance présumée des airbags de 415'000 véhicules Volkswagen à la suite du rappel en 2015 par le constructeur automobile allemand de véhicules pour le même problème.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a dit avoir reçu 90 plaintes à ce sujet après l'annonce du rappel et même après que des réparations eurent été faites. Selon la NHTSA, un élément de l'airbag pourrait empêcher le déploiement du coussin gonflable lors d'un accident. L'enquête porte sur huit modèles de la période 2010-2014, notamment les Jetta, Tiguan, Golf et Passat.

(ats/nxp)

Créé: 17.11.2017, 17h52

Articles en relation

VW connaissait l'ampleur du scandale

Dieselgate Volkswagen a reconnu le 20 septembre 2015 avoir installé des logiciels interdits sur des centaines de milliers de véhicules diesel. Plus...

Volkswagen veut réduire son réseau en Europe

Industrie automobile Le groupe n'a pas fourni de détails sur l'ampleur de ces réductions de coûts ni sur le nombre de concessions qui pourraient être supprimées Plus...

Mois de septembre historique pour «VW»

Automobile Volkswagen a réalisé le meilleur mois de septembre de son histoire grâce à la demande chinoise et des Amériques. Plus...

Scandale VW: Plainte pour les clients suisses

Zurich La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) exige des indemnités pour les Suisses touchés par l'affaire des moteurs truqués de Volkswagen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.